Jeudi notre compatriote, tête de série N.1, avait été éliminé en deux sets, 6-3, 6-4, par l'Ecossais Andy Murray (ATP 311), de retour sur le circuit après une longue absence due à une blessure à la hanche, au deuxième tour du tournoi sur surface dure de Shenzhen, doté de 733.655 dollars, dont il était également le tenant du titre. Le Belge avait en effet remporté le tournoi de Shenzhen en battant l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov 6-4, 6-7 (5/7), 6-3 en finale, l'année dernière, décrochant son troisième titre ATP, le premier depuis son succès à Metz en 2014. Il avait ensuite enchaîné avec une victoire au tournoi de Tokyo (6-3, 7-5 contre le Français Adrian Mannarino). (Belga)