"Les deux dernières semaines ont été difficiles mais je me sens bien", a déclaré le Liégeois. "Je suis content de pouvoir de nouveau me préparer normalement pour un tournoi et de pouvoir jouer, surtout en Belgique. J'aborde ce tournoi dans l'idée de jouer relâché et je n'ai aucune attente par rapport à mon jeu ou un résultat." Et pour cause, 'La Goff' arrive à Anvers avec très peu d'entraînement dans les jambes après avoir passé 14 jours en quarantaine à la suite de deux tests positifs au coronavirus. "Je ne me suis pas préparé du tout pour ce tournoi. De plus, je n'ai presque pas joué en indoor cette saison. Je vais avant tout miser sur l'envie et la motivation de pouvoir jouer un tournoi en Belgique." Première tête de série après les forfaits de Rublev (ATP 8) et Berrettini (ATP 9), Goffin est exempté de premier tour et affrontera l'Américain Marcos Giron au 2e tour jeudi soir. "Malgré les désistements, le plateau reste très relevé. En ce qui concerne mon adversaire, je ne le connais pas trop. Je l'ai vu jouer de loin et je sais qu'il est dans une bonne passe. Mais je veux avant tout me concentrer sur mon jeu." Demi-finaliste en 2017, son meilleur résultat jusqu'à présent à Anvers, le Liégeois fait logiquement partie des favoris cette année pour la victoire finale. "Il y a toujours des attentes de la part du public qui a envie de me voir aller loin ici. Ces dernières années, j'arrivais soit en manque de confiance, soit avec de la fatigue après Shanghai. Cette année, c'est un peu différent. Je me suis reposé, je suis bien physiquement même si je ne me suis pas préparé. C'est vrai qu'Anvers ne m'a pas souvent réussi et je veux avant tout prendre du plaisir et voir où mon parcours me mènera", a conclu Goffin. (Belga)

"Les deux dernières semaines ont été difficiles mais je me sens bien", a déclaré le Liégeois. "Je suis content de pouvoir de nouveau me préparer normalement pour un tournoi et de pouvoir jouer, surtout en Belgique. J'aborde ce tournoi dans l'idée de jouer relâché et je n'ai aucune attente par rapport à mon jeu ou un résultat." Et pour cause, 'La Goff' arrive à Anvers avec très peu d'entraînement dans les jambes après avoir passé 14 jours en quarantaine à la suite de deux tests positifs au coronavirus. "Je ne me suis pas préparé du tout pour ce tournoi. De plus, je n'ai presque pas joué en indoor cette saison. Je vais avant tout miser sur l'envie et la motivation de pouvoir jouer un tournoi en Belgique." Première tête de série après les forfaits de Rublev (ATP 8) et Berrettini (ATP 9), Goffin est exempté de premier tour et affrontera l'Américain Marcos Giron au 2e tour jeudi soir. "Malgré les désistements, le plateau reste très relevé. En ce qui concerne mon adversaire, je ne le connais pas trop. Je l'ai vu jouer de loin et je sais qu'il est dans une bonne passe. Mais je veux avant tout me concentrer sur mon jeu." Demi-finaliste en 2017, son meilleur résultat jusqu'à présent à Anvers, le Liégeois fait logiquement partie des favoris cette année pour la victoire finale. "Il y a toujours des attentes de la part du public qui a envie de me voir aller loin ici. Ces dernières années, j'arrivais soit en manque de confiance, soit avec de la fatigue après Shanghai. Cette année, c'est un peu différent. Je me suis reposé, je suis bien physiquement même si je ne me suis pas préparé. C'est vrai qu'Anvers ne m'a pas souvent réussi et je veux avant tout prendre du plaisir et voir où mon parcours me mènera", a conclu Goffin. (Belga)