Samedi, la journée commencera à 13h heure belge avec le double. Sander Gillé (ATP 31 en double) et Joran Vliegen (ATP 38 en double) joueront contre Harri Heliovaara (ATP 50 en double) et Ruusuvuori (ATP 186 en double). Place ensuite aux matchs entre les deux N.1, Ruusuvuori et Goffin et puis au duel Virtanen/Bergs. La sélection belge comprend aussi Kimmer Coppejans (ATP 214) comme réserviste tandis que le très jeune Otso Martikainen, 16 ans et non classé, complète l'équipe finlandaise Le vainqueur de ce duel, joué en cinq matches de deux sets gagnants sur surface dure en salle, se qualifie pour la phase finale désormais jouée avec seize pays, avec la phase de groupes en septembre et la partie finale en novembre. La Croatie, finaliste de l'édition 2021, la Grande-Bretagne et la Serbie, invitées, sont déjà qualifiées. Tenante du titre, la Russie a été suspendue "jusqu'à nouvel ordre" mardi par la fédération internationale de tennis (ITF) en raison de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. La Belgique avait retrouvé le groupe mondial grâce à sa victoire 2-3 face à la Bolivie le 20 septembre dernier à Asuncion (Paraguay). (Belga)

Samedi, la journée commencera à 13h heure belge avec le double. Sander Gillé (ATP 31 en double) et Joran Vliegen (ATP 38 en double) joueront contre Harri Heliovaara (ATP 50 en double) et Ruusuvuori (ATP 186 en double). Place ensuite aux matchs entre les deux N.1, Ruusuvuori et Goffin et puis au duel Virtanen/Bergs. La sélection belge comprend aussi Kimmer Coppejans (ATP 214) comme réserviste tandis que le très jeune Otso Martikainen, 16 ans et non classé, complète l'équipe finlandaise Le vainqueur de ce duel, joué en cinq matches de deux sets gagnants sur surface dure en salle, se qualifie pour la phase finale désormais jouée avec seize pays, avec la phase de groupes en septembre et la partie finale en novembre. La Croatie, finaliste de l'édition 2021, la Grande-Bretagne et la Serbie, invitées, sont déjà qualifiées. Tenante du titre, la Russie a été suspendue "jusqu'à nouvel ordre" mardi par la fédération internationale de tennis (ITF) en raison de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. La Belgique avait retrouvé le groupe mondial grâce à sa victoire 2-3 face à la Bolivie le 20 septembre dernier à Asuncion (Paraguay). (Belga)