"Ce n'est pas un tirage facile", estime David Goffin. "Evans est un super joueur. J'ai déjà perdu contre lui. Il est vraiment très malin, il est très talentueux. Il sait tout faire. Il a un très bon revers slicé et il est très offensif. Sur des surfaces rapides comme ça, il est vraiment bon. Donc voilà, quand on n'est pas tête de série, on peut tomber tout de suite sur des très bons joueurs et lui en fait partie. Ce sera un bon match, il y aura beaucoup d'échanges. Enfin, j'espère", a-t-il souri. C'est que pour David Goffin, désormais, le plus important sera surtout de pouvoir être apte à participer à cette première levée du Grand Chelem. "C'est sûr que l'Open d'Australie va arriver vite, mais à l'heure actuelle, je ne suis pas trop inquiet", a-t-il poursuivi. "Ce n'était pas une douleur continue pendant le match. Les prochains jours vont sans doute s'articuler autour de traitements et d'un contact, probablement plus léger, avec la balle. Avec les kinés, on va essayer de soulager un maximum la zone autour du genou afin que la douleur disparaisse. Je vais en tout cas faire tout ce qui est possible pour être prêt physiquement, parce que j'en aurai besoin contre lui. Ce sera une bataille physique. Et j'espère que je pourrai disputer un bon match". (Belga)

"Ce n'est pas un tirage facile", estime David Goffin. "Evans est un super joueur. J'ai déjà perdu contre lui. Il est vraiment très malin, il est très talentueux. Il sait tout faire. Il a un très bon revers slicé et il est très offensif. Sur des surfaces rapides comme ça, il est vraiment bon. Donc voilà, quand on n'est pas tête de série, on peut tomber tout de suite sur des très bons joueurs et lui en fait partie. Ce sera un bon match, il y aura beaucoup d'échanges. Enfin, j'espère", a-t-il souri. C'est que pour David Goffin, désormais, le plus important sera surtout de pouvoir être apte à participer à cette première levée du Grand Chelem. "C'est sûr que l'Open d'Australie va arriver vite, mais à l'heure actuelle, je ne suis pas trop inquiet", a-t-il poursuivi. "Ce n'était pas une douleur continue pendant le match. Les prochains jours vont sans doute s'articuler autour de traitements et d'un contact, probablement plus léger, avec la balle. Avec les kinés, on va essayer de soulager un maximum la zone autour du genou afin que la douleur disparaisse. Je vais en tout cas faire tout ce qui est possible pour être prêt physiquement, parce que j'en aurai besoin contre lui. Ce sera une bataille physique. Et j'espère que je pourrai disputer un bon match". (Belga)