"La reprise de l'entraînement avec la raquette se passe très bien", a confié vendredi à Belga Martin Roux, l'agent du N.1 belge. "Il n'y a plus de problème au niveau de la cheville. David est toutefois un peu court pour jouer à Toronto, la semaine prochaine. Il s'envolera mercredi pour les Etats-Unis et s'alignera à Cincinnati. Il pourrait ensuite également jouer à Winston-Salem avant l'US Open." David Goffin s'était blessé au premier tour du tournoi ATP 500 sur gazon de Halle contre le Français Corentin Moutet, à la mi-juin. À la suite d'une vilaine glissade, le natif de Rocourt avait été victime d'un micro arrachement osseux et de fissures ligamentaires au niveau de la cheville droite. "La cheville a été immobilisée dans une botte pendant un peu plus de deux semaines", avait-il expliqué le mois dernier. "Depuis, cela évolue très bien, je suis dans les temps. La déception initiale évacuée, je ne pense pas avoir pris un coup au moral avec tout ça, je préfère voir le positif dans le négatif. Je me suis reposé, j'aime les périodes de travail comme celle-ci, je vais arriver frais en Amérique, physiquement prêt pour la fin de saison." David Goffin garde d'ailleurs de très bons souvenirs de sa dernière participation au tournoi de Cincinnati, en août 2019. Le N.1 belge y avait ainsi la finale, la première de sa carrière dans un ATP Masters 1000. Il s'y était incliné 7-6 (7/3), 6-4 contre le Russe Daniil Medvedev. (Belga)

"La reprise de l'entraînement avec la raquette se passe très bien", a confié vendredi à Belga Martin Roux, l'agent du N.1 belge. "Il n'y a plus de problème au niveau de la cheville. David est toutefois un peu court pour jouer à Toronto, la semaine prochaine. Il s'envolera mercredi pour les Etats-Unis et s'alignera à Cincinnati. Il pourrait ensuite également jouer à Winston-Salem avant l'US Open." David Goffin s'était blessé au premier tour du tournoi ATP 500 sur gazon de Halle contre le Français Corentin Moutet, à la mi-juin. À la suite d'une vilaine glissade, le natif de Rocourt avait été victime d'un micro arrachement osseux et de fissures ligamentaires au niveau de la cheville droite. "La cheville a été immobilisée dans une botte pendant un peu plus de deux semaines", avait-il expliqué le mois dernier. "Depuis, cela évolue très bien, je suis dans les temps. La déception initiale évacuée, je ne pense pas avoir pris un coup au moral avec tout ça, je préfère voir le positif dans le négatif. Je me suis reposé, j'aime les périodes de travail comme celle-ci, je vais arriver frais en Amérique, physiquement prêt pour la fin de saison." David Goffin garde d'ailleurs de très bons souvenirs de sa dernière participation au tournoi de Cincinnati, en août 2019. Le N.1 belge y avait ainsi la finale, la première de sa carrière dans un ATP Masters 1000. Il s'y était incliné 7-6 (7/3), 6-4 contre le Russe Daniil Medvedev. (Belga)