L'année 2015 aura été un grand cru pour David Goffin. Le Liégeois est entré dans le top 20 du classement ATP. Atteignant la 18e place mondiale en mai (et la 14e en juillet), il est aussi devenu le joueur belge le mieux classé de l'histoire, faisant mieux que la 19e place occupée en 2002 par Xavier Malisse après sa demi-finale à Wimbledon. Goffin a aussi été un des principaux artisans du beau parcous de la Belgique en Coupe Davis. David Goffin espère poursuivre sur sa lancée en 2016. "Je souhaite connaître une aussi belle saison sur le circuit, avoir autant de plaisir qu'en 2015. J'espère aller plus loin dans les tournois du Grand Chelem, et monter au classement", a déclaré David Goffin lundi à Bruxelles, au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où il était de passage pour une rencontre avec les agents du Ministère. L'année 2016 sera une année olympique, avec les Jeux de Rio, qui se dérouleront du 5 au 21 août. Mais Goffin n'a pas encore la tête au Brésil. "Je ne pense pas encore aux Jeux, c'est quelque chose à part", dit le numéro un belge. (Belga)

L'année 2015 aura été un grand cru pour David Goffin. Le Liégeois est entré dans le top 20 du classement ATP. Atteignant la 18e place mondiale en mai (et la 14e en juillet), il est aussi devenu le joueur belge le mieux classé de l'histoire, faisant mieux que la 19e place occupée en 2002 par Xavier Malisse après sa demi-finale à Wimbledon. Goffin a aussi été un des principaux artisans du beau parcous de la Belgique en Coupe Davis. David Goffin espère poursuivre sur sa lancée en 2016. "Je souhaite connaître une aussi belle saison sur le circuit, avoir autant de plaisir qu'en 2015. J'espère aller plus loin dans les tournois du Grand Chelem, et monter au classement", a déclaré David Goffin lundi à Bruxelles, au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où il était de passage pour une rencontre avec les agents du Ministère. L'année 2016 sera une année olympique, avec les Jeux de Rio, qui se dérouleront du 5 au 21 août. Mais Goffin n'a pas encore la tête au Brésil. "Je ne pense pas encore aux Jeux, c'est quelque chose à part", dit le numéro un belge. (Belga)