En seizième de finale de cette 2e levée du Grand Chelem, le Liégeois de 26 ans sera opposé au vainqueur de la rencontre entre le géant croate de 2m08 Ivo Karlovic (ATP 24/N.23) ou l'Argentin Horacio Zeballos (ATP 65). C'est la 3e année consécutive que Goffin rejoint au moins le 3e tour à Roland Garros et la 4e fois de sa carrière. Il avait atteint les 1/8es lors de ses débuts en 2012. Le N.1 belge a donné le ton en arrachant le service adverse dans le premier jeu du premier set qui dura 9 minutes. A 3-1, il récidivait et empochait le set dans la foulée en 33 minutes. Goffin domina le début du 2e set ce qui lui permit de mener 3-1. L'expérimenté Stakhovsky, 31 ans, issu des qualifications, se multiplia pour éviter d'être submergé. Il équilibra le score mais perdait le 2e set 6-4 après 1h24. Changement de scénario dans la 3e manche. Le Belge, moins en jambes et entreprenant, ne se créa plus qu'une seule balle de break. De son côté, l'Ukrainien se montrait de plus en plus offensif et devenait le patron des échanges. Il réalisait son premier break pour mener 2-4 et concluait 3-6 après 2h04 de jeu. Nullement déstabilisé, David Goffin resserrait son jeu et après 2-2 ne laissait plus le moindre espoir à son adversaire qu'il a désormais battu dans leurs quatre rencontres à ce jour. (Belga)

En seizième de finale de cette 2e levée du Grand Chelem, le Liégeois de 26 ans sera opposé au vainqueur de la rencontre entre le géant croate de 2m08 Ivo Karlovic (ATP 24/N.23) ou l'Argentin Horacio Zeballos (ATP 65). C'est la 3e année consécutive que Goffin rejoint au moins le 3e tour à Roland Garros et la 4e fois de sa carrière. Il avait atteint les 1/8es lors de ses débuts en 2012. Le N.1 belge a donné le ton en arrachant le service adverse dans le premier jeu du premier set qui dura 9 minutes. A 3-1, il récidivait et empochait le set dans la foulée en 33 minutes. Goffin domina le début du 2e set ce qui lui permit de mener 3-1. L'expérimenté Stakhovsky, 31 ans, issu des qualifications, se multiplia pour éviter d'être submergé. Il équilibra le score mais perdait le 2e set 6-4 après 1h24. Changement de scénario dans la 3e manche. Le Belge, moins en jambes et entreprenant, ne se créa plus qu'une seule balle de break. De son côté, l'Ukrainien se montrait de plus en plus offensif et devenait le patron des échanges. Il réalisait son premier break pour mener 2-4 et concluait 3-6 après 2h04 de jeu. Nullement déstabilisé, David Goffin resserrait son jeu et après 2-2 ne laissait plus le moindre espoir à son adversaire qu'il a désormais battu dans leurs quatre rencontres à ce jour. (Belga)