Goffin s'est montré autoritaire et a imposé son jeu à Leonardo Mayer, qui n'a pas su contrer notre compatriote. Réalisant le break d'entrée, le Liégois a ensuite déroulé en première manche avant de disputer un deuxième set tout aussi contrôlé, effectuant le break à deux reprises. C'était la troisième rencontre entre les deux hommes, David Goffin s'est imposé à chaque fois. En 2016 déjà, ils s'étaient affrontés à Rome sur terre battue. Sur surface dure, ils s'étaient rencontrés à Winston-Salem en 2014. David Goffin affrontera Pablo Cuevas (ATP 47) ou l'Italien Marco Cecchinato (ATP 64), bénéficiaire d'une wildcard, en seizième de finale (2e tour). L'an dernier, David Goffin s'était fait éliminer en huitième de finale par Marin Cilic (ATP 5). Il avait atteint les quarts de finale en 2015 et 2016. Alexander Zverev (ATP 3), qui vient de remporter le tournoi de Madrid, est le tenant du titre dans la capitale italienne mais la 2e tête de série derrière Rafael Nadal (ATP 2). Ruben Bemelmans (ATP 112) a participé aux qualifications. Il s'est incliné dès son premier match samedi devant l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (ATP 69) 6-3, 6-1. (Belga)

Goffin s'est montré autoritaire et a imposé son jeu à Leonardo Mayer, qui n'a pas su contrer notre compatriote. Réalisant le break d'entrée, le Liégois a ensuite déroulé en première manche avant de disputer un deuxième set tout aussi contrôlé, effectuant le break à deux reprises. C'était la troisième rencontre entre les deux hommes, David Goffin s'est imposé à chaque fois. En 2016 déjà, ils s'étaient affrontés à Rome sur terre battue. Sur surface dure, ils s'étaient rencontrés à Winston-Salem en 2014. David Goffin affrontera Pablo Cuevas (ATP 47) ou l'Italien Marco Cecchinato (ATP 64), bénéficiaire d'une wildcard, en seizième de finale (2e tour). L'an dernier, David Goffin s'était fait éliminer en huitième de finale par Marin Cilic (ATP 5). Il avait atteint les quarts de finale en 2015 et 2016. Alexander Zverev (ATP 3), qui vient de remporter le tournoi de Madrid, est le tenant du titre dans la capitale italienne mais la 2e tête de série derrière Rafael Nadal (ATP 2). Ruben Bemelmans (ATP 112) a participé aux qualifications. Il s'est incliné dès son premier match samedi devant l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (ATP 69) 6-3, 6-1. (Belga)