Après un début de saison 2022 décevant, où il a perdu six fois dès son entrée en lice, Goffin espère pouvoir gagner en régularité à la faveur du passage sur terre battue. C'est à Marrakech, surnommée "ville ocre" pour la couleur de ses maisons, que le Liégeois va entamer sa préparation à Roland-Garros. Il devra attendre l'issue des qualifications pour connaitre le nom de son adversaire au premier tour de cette épreuve dotée de 534.555 euros. En cas de qualification, il défiera le vainqueur du duel entre l'Espagnol Pablo Andujar (ATP 67) et le Britannique Daniel Evans (ATP 27/N.2). En double, Sander Gillé et Joran Vliegen, encore à la recherche de leur meilleur niveau, constituent la tête de série N.2 et affronteront le Kazakh Aleksandr Nedovyesov et le Pakistanais Aisam-Ul-Haq Qureshi au premier tour. C'est la première fois depuis 2019, et le titre du Français Benoît Paire, que le Grand Prix Hassan II est disputé. Il a dû être annulé, en 2020 et 2021, en raison de la pandémie de coronavirus. (Belga)

Après un début de saison 2022 décevant, où il a perdu six fois dès son entrée en lice, Goffin espère pouvoir gagner en régularité à la faveur du passage sur terre battue. C'est à Marrakech, surnommée "ville ocre" pour la couleur de ses maisons, que le Liégeois va entamer sa préparation à Roland-Garros. Il devra attendre l'issue des qualifications pour connaitre le nom de son adversaire au premier tour de cette épreuve dotée de 534.555 euros. En cas de qualification, il défiera le vainqueur du duel entre l'Espagnol Pablo Andujar (ATP 67) et le Britannique Daniel Evans (ATP 27/N.2). En double, Sander Gillé et Joran Vliegen, encore à la recherche de leur meilleur niveau, constituent la tête de série N.2 et affronteront le Kazakh Aleksandr Nedovyesov et le Pakistanais Aisam-Ul-Haq Qureshi au premier tour. C'est la première fois depuis 2019, et le titre du Français Benoît Paire, que le Grand Prix Hassan II est disputé. Il a dû être annulé, en 2020 et 2021, en raison de la pandémie de coronavirus. (Belga)