"Je ne sais pas trop ce qui s'est passé", a-t-il confié avec le sourire. "Jusqu'à 4-0, je pratiquais un tennis remarquable. Et puis, j'ai perdu ma concentration et lui s'est mis à lâcher tous ses coups vu qu'il n'avait plus rien à perdre. Heureusement, j'ai su me ressaisir au bon moment pour forcer un tie-break et l'emporter. Au bout du compte, c'était un très bon match, solide. Je suis content..." David Goffin égale ainsi son meilleur résultat à Flushing Meadows. Lundi, le n°1 belge, qui ne semble plus tracassé par son épaule droite, tentera de se hisser en quart de finale au détriment de Marin Cilic (ATP 7). Le Croate, 29 ans, vainqueur à New York en 2014, a battu dimanche à 2h22 du matin le jeune Australien Alex de Minaur (ATP 45), 19 ans, 4-6, 3-6, 6-3, 6-4, 7-5, au terme d'un match épique de 4h. "Ce sera un gros match. Je le connais bien. Nous avons deux styles de jeu très différents", analyse le Liégeois, qui l'a déjà battu trois fois en cinq précédentes confrontations. "Il sert très bien et il est très puissant. Il faudra que je parvienne à le faire bouger. Mais bon, je me sens bien. J'ai même l'impression que les choses vont de mieux en mieux. Enchaîner des matches donne confiance et je vais tâcher de continuer..." (Belga)

"Je ne sais pas trop ce qui s'est passé", a-t-il confié avec le sourire. "Jusqu'à 4-0, je pratiquais un tennis remarquable. Et puis, j'ai perdu ma concentration et lui s'est mis à lâcher tous ses coups vu qu'il n'avait plus rien à perdre. Heureusement, j'ai su me ressaisir au bon moment pour forcer un tie-break et l'emporter. Au bout du compte, c'était un très bon match, solide. Je suis content..." David Goffin égale ainsi son meilleur résultat à Flushing Meadows. Lundi, le n°1 belge, qui ne semble plus tracassé par son épaule droite, tentera de se hisser en quart de finale au détriment de Marin Cilic (ATP 7). Le Croate, 29 ans, vainqueur à New York en 2014, a battu dimanche à 2h22 du matin le jeune Australien Alex de Minaur (ATP 45), 19 ans, 4-6, 3-6, 6-3, 6-4, 7-5, au terme d'un match épique de 4h. "Ce sera un gros match. Je le connais bien. Nous avons deux styles de jeu très différents", analyse le Liégeois, qui l'a déjà battu trois fois en cinq précédentes confrontations. "Il sert très bien et il est très puissant. Il faudra que je parvienne à le faire bouger. Mais bon, je me sens bien. J'ai même l'impression que les choses vont de mieux en mieux. Enchaîner des matches donne confiance et je vais tâcher de continuer..." (Belga)