Cette quatrième étape a été le théâtre du premier grand raid de Thomas De Gendt de l'année. Le roi de l'échappée de l'équipe Lotto Soudal a été rejoint par le Français Benoît Cosnefroy, l'Autrichien Hermann Pernsteiner, l'Allemand Jasha Sütterlin et les Australiens Miles Scotson et Nicholas White. Avec 26 degrés et même un peu de pluie, les conditions météorologiques du jour étaient beaucoup plus supportables que les journées caniculaires précédentes. Après environ 50 des 129 kilomètres à parcourir, l'avance avait dépassé les cinq minutes et les équipiers de Bevin dans le peloton ont été épaulés par ceux de Luis Leon Sanchez (Astana) et Impey qui ont augmenté le rythme. Dans la montée de la Corkscrew Road, la côte décisive de première catégorie longue de 2,3 km, les derniers échappés - Pernsteiner et Scotson - ont été repris par le Team Sky qui travaillait pour le Néerlandais Wout Poels. Dans une descente vertigineuse, seize autres coureurs ont pu revenir grâce au travail de Lucas Hamilton, un coéquipier d'Impey. Le Sud-Africain l'a remercié avec la victoire d'étape. Peter Sagan ne faisait pas partie du groupe d'échappés où Dries Devenyns était le seul Belge. À deux étapes de l'arrivée, Bevin a conforté sa place de leader du classement général. Il possède 7 secondes d'avance sur son poursuivant le plus proche, Impey, vainqueur final l'an dernier. Sanchez est troisième à 11 secondes, Devenyns est 12e à 21 secondes. L'étape de samedi, Glenelg-Strathalbyn (149,5 km), devrait favoriser les sprinters. Dimanche, la dernière étape, longue de 151,5 km, reliera McLaren Vale au sommet de Willunga Hill. (Belga)

Cette quatrième étape a été le théâtre du premier grand raid de Thomas De Gendt de l'année. Le roi de l'échappée de l'équipe Lotto Soudal a été rejoint par le Français Benoît Cosnefroy, l'Autrichien Hermann Pernsteiner, l'Allemand Jasha Sütterlin et les Australiens Miles Scotson et Nicholas White. Avec 26 degrés et même un peu de pluie, les conditions météorologiques du jour étaient beaucoup plus supportables que les journées caniculaires précédentes. Après environ 50 des 129 kilomètres à parcourir, l'avance avait dépassé les cinq minutes et les équipiers de Bevin dans le peloton ont été épaulés par ceux de Luis Leon Sanchez (Astana) et Impey qui ont augmenté le rythme. Dans la montée de la Corkscrew Road, la côte décisive de première catégorie longue de 2,3 km, les derniers échappés - Pernsteiner et Scotson - ont été repris par le Team Sky qui travaillait pour le Néerlandais Wout Poels. Dans une descente vertigineuse, seize autres coureurs ont pu revenir grâce au travail de Lucas Hamilton, un coéquipier d'Impey. Le Sud-Africain l'a remercié avec la victoire d'étape. Peter Sagan ne faisait pas partie du groupe d'échappés où Dries Devenyns était le seul Belge. À deux étapes de l'arrivée, Bevin a conforté sa place de leader du classement général. Il possède 7 secondes d'avance sur son poursuivant le plus proche, Impey, vainqueur final l'an dernier. Sanchez est troisième à 11 secondes, Devenyns est 12e à 21 secondes. L'étape de samedi, Glenelg-Strathalbyn (149,5 km), devrait favoriser les sprinters. Dimanche, la dernière étape, longue de 151,5 km, reliera McLaren Vale au sommet de Willunga Hill. (Belga)