Ces deux derniers matches de qualification se jouent dans la bulle de Vilnius en Lituanie où 15 Belges ont été rassemblés, en ce compris Ismaël Bako, libéré de façon exceptionnelle par son club de l'ASVEL malgré ses obligations en Euroleague, et Maxime De Zeeuw. Vincent Kesteloot, testé positif au coronavirus, a lui du être écarté. "Je ne donnerai mes 12 joueurs contre le Danemark que demain soir (vendredi)", a précisé Dario Gjergja jeudi en visioconférence. "Il nous faudra surtout montrer une bonne mentalité et développer une très bonne défense, agressive. De la première minute à la dernière minute. Il va y avoir des changements de défense incessants, il faudra être prêt pour ça. Il est difficile en cette période de se préparer, il faudra être réactif." En tête de son groupe C avec 3 victoires en 4 matches (pour deux au Danemark et à la Lituanie), la Belgique pourrait assurer mathématiquement sa place à l'Euro en battant les Danois (ou en perdant de 15 pts ou moins si la Lituanie bat la Tchéquie dans l'autre match du groupe) et avant de jouer les Tchèques (dernier avec une victoire mais qualifié comme pays organisateur) lundi. "Mais quoiqu'il arrive, nous n'allons pas jouer relax contre la Tchéquie. On ne sera relax que lundi soir avec la qualification en poche", a assuré Dario Gjergja. "Nous devons finir en beauté, c'est important pour notre image. Tu joues pour ton pays, tu ne peux pas être relax." Le sélectionneur belge pourra compter sur Ismaël Bako à l'intérieur. L'Anversois, libéré par son club d'Euroleague, n'a plus joué depuis deux ans pour les Belgian Lions. "J'ai pris de l'expérience, j'ai grandi, c'est bon de revoir tout le monde", a confié Bako. "Je ne m'attendais pas du tout à être libéré par l'ASVEL. Après l'entraînement à Villeurbanne, on m'a dit qu'il y avait une option pour moi. J'en ai parlé avec Jacques (Stas, le manager) et on a décidé que je vienne. C'est chouette et je suis reconnaissant envers mon club, parce que je vais manquer le duel d'Euroleague contre le Bayern." Autre retour, celui de Maxime De Zeeuw. Sans club lors de la dernière fenêtre en novembre, le Bruxellois a trouvé embauche juste après à Tel Aviv (Hapoel Holon) et estime que "de toute façon, il faut se concentrer sur nous-mêmes et nos qualités. Il faut jouer notre jeu et jouer notre défense pour gagner ce match, peu importe si Lundberg est là ou pas", faisant référence au meilleur joueur danois, Gabriel Lundberg (25,3 pts, 5,8 rebonds, 4,3 assists de moyenne en qualifications), incertain après sa signature au CSKA Moscou, club d'Euroleague aussi. Les deux premiers du groupe de la Belgique (+ la Tchéquie) se qualifient pour la phase finale. Prévu initialement en 2021 mais reporté d'un an à cause de la pandémie de coronavirus, le championnat d'Europe se tiendra du 1er au 18 septembre 2022 en République Tchèque (Prague), en Georgie (Tbilissi), en Allemagne (Cologne et Berlin) et en Italie (Milan). (Belga)

Ces deux derniers matches de qualification se jouent dans la bulle de Vilnius en Lituanie où 15 Belges ont été rassemblés, en ce compris Ismaël Bako, libéré de façon exceptionnelle par son club de l'ASVEL malgré ses obligations en Euroleague, et Maxime De Zeeuw. Vincent Kesteloot, testé positif au coronavirus, a lui du être écarté. "Je ne donnerai mes 12 joueurs contre le Danemark que demain soir (vendredi)", a précisé Dario Gjergja jeudi en visioconférence. "Il nous faudra surtout montrer une bonne mentalité et développer une très bonne défense, agressive. De la première minute à la dernière minute. Il va y avoir des changements de défense incessants, il faudra être prêt pour ça. Il est difficile en cette période de se préparer, il faudra être réactif." En tête de son groupe C avec 3 victoires en 4 matches (pour deux au Danemark et à la Lituanie), la Belgique pourrait assurer mathématiquement sa place à l'Euro en battant les Danois (ou en perdant de 15 pts ou moins si la Lituanie bat la Tchéquie dans l'autre match du groupe) et avant de jouer les Tchèques (dernier avec une victoire mais qualifié comme pays organisateur) lundi. "Mais quoiqu'il arrive, nous n'allons pas jouer relax contre la Tchéquie. On ne sera relax que lundi soir avec la qualification en poche", a assuré Dario Gjergja. "Nous devons finir en beauté, c'est important pour notre image. Tu joues pour ton pays, tu ne peux pas être relax." Le sélectionneur belge pourra compter sur Ismaël Bako à l'intérieur. L'Anversois, libéré par son club d'Euroleague, n'a plus joué depuis deux ans pour les Belgian Lions. "J'ai pris de l'expérience, j'ai grandi, c'est bon de revoir tout le monde", a confié Bako. "Je ne m'attendais pas du tout à être libéré par l'ASVEL. Après l'entraînement à Villeurbanne, on m'a dit qu'il y avait une option pour moi. J'en ai parlé avec Jacques (Stas, le manager) et on a décidé que je vienne. C'est chouette et je suis reconnaissant envers mon club, parce que je vais manquer le duel d'Euroleague contre le Bayern." Autre retour, celui de Maxime De Zeeuw. Sans club lors de la dernière fenêtre en novembre, le Bruxellois a trouvé embauche juste après à Tel Aviv (Hapoel Holon) et estime que "de toute façon, il faut se concentrer sur nous-mêmes et nos qualités. Il faut jouer notre jeu et jouer notre défense pour gagner ce match, peu importe si Lundberg est là ou pas", faisant référence au meilleur joueur danois, Gabriel Lundberg (25,3 pts, 5,8 rebonds, 4,3 assists de moyenne en qualifications), incertain après sa signature au CSKA Moscou, club d'Euroleague aussi. Les deux premiers du groupe de la Belgique (+ la Tchéquie) se qualifient pour la phase finale. Prévu initialement en 2021 mais reporté d'un an à cause de la pandémie de coronavirus, le championnat d'Europe se tiendra du 1er au 18 septembre 2022 en République Tchèque (Prague), en Georgie (Tbilissi), en Allemagne (Cologne et Berlin) et en Italie (Milan). (Belga)