Daria Kasatkina, entraînée par le Belge Philippe Dehaes, a décroché devant son public son premier titre en 2018, elle qui disputait samedi la 3e finale de sa saison après des échecs à Dubaï et Indian Wells. C'est le 2e sacre de sa carrière après celui acquis à Charleston, sur terre battue, en 2017. Ons Jabeur se retrouvait pour la première fois de sa carrière en finale d'un tournoi WTA. Elle a été la révélation de la semaine, écartant successivement Ekaterina Makarova (WTA 61), Sloane Stephens (WTA 8), Anett Kontaveit (WTA 21) et Anastasija Sevastova (WTA 11). (Belga)

Daria Kasatkina, entraînée par le Belge Philippe Dehaes, a décroché devant son public son premier titre en 2018, elle qui disputait samedi la 3e finale de sa saison après des échecs à Dubaï et Indian Wells. C'est le 2e sacre de sa carrière après celui acquis à Charleston, sur terre battue, en 2017. Ons Jabeur se retrouvait pour la première fois de sa carrière en finale d'un tournoi WTA. Elle a été la révélation de la semaine, écartant successivement Ekaterina Makarova (WTA 61), Sloane Stephens (WTA 8), Anett Kontaveit (WTA 21) et Anastasija Sevastova (WTA 11). (Belga)