"Je vais encore rester avec elle pour son match contre Petkovic", a-t-il confié mardi midi dans le restaurant des joueurs. "J'ai envie d'être là, et j'ai trouvé un moyen de m'arranger. J'aime bien travailler avec Yanina. C'est une chouette fille, qui est très motivée. Elle cherche constamment à s'améliorer et est très exigeante avec elle-même. Le tennis féminin me plaît bien aussi. Je trouve qu'il y a moyen d'apporter plus de choses, notamment sur le plan tactique". C'est à ce point que Steve Darcis a également accepté d'accompagner Yanina Wickmayer durant la tournée américaine. "Nous n'avons pas encore établi le calendrier. Nous en discuterons après Wimbledon. Mais je serai avec elle à l'US Open", a-t-il dévoilé. Ensuite, le Shark se mettra à penser à lui et à se préparer doucement pour son retour, qu'il a prévu pour le mois de janvier 2019, en Australie. "J'ai eu une vilaine déchirure au coude et cela prend du temps à guérir. En septembre, je pourrai recommencer de façon plus intensive. D'ici là je continuerai à m'entretenir. Il m'arrive de taper la balle avec Yanina. Et je vais courir avec Jérôme (le mari de Wickmayer, ndlr). J'aime bien Wimbledon, même si j'aurais préféré jouer. C'est mon tournoi préféré. J'ai notamment croisé Nadal, que j'ai battu en 2013. Il m'a dit 'good to see you'. C'est sympa. Mais bon, ce sera pour l'année prochaine. Avec mon classement protégé (NdlR : 90e à l'ATP), je pourrai disputer 12 tournois en 12 mois. Donc, je reviendrai". (Belga)

"Je vais encore rester avec elle pour son match contre Petkovic", a-t-il confié mardi midi dans le restaurant des joueurs. "J'ai envie d'être là, et j'ai trouvé un moyen de m'arranger. J'aime bien travailler avec Yanina. C'est une chouette fille, qui est très motivée. Elle cherche constamment à s'améliorer et est très exigeante avec elle-même. Le tennis féminin me plaît bien aussi. Je trouve qu'il y a moyen d'apporter plus de choses, notamment sur le plan tactique". C'est à ce point que Steve Darcis a également accepté d'accompagner Yanina Wickmayer durant la tournée américaine. "Nous n'avons pas encore établi le calendrier. Nous en discuterons après Wimbledon. Mais je serai avec elle à l'US Open", a-t-il dévoilé. Ensuite, le Shark se mettra à penser à lui et à se préparer doucement pour son retour, qu'il a prévu pour le mois de janvier 2019, en Australie. "J'ai eu une vilaine déchirure au coude et cela prend du temps à guérir. En septembre, je pourrai recommencer de façon plus intensive. D'ici là je continuerai à m'entretenir. Il m'arrive de taper la balle avec Yanina. Et je vais courir avec Jérôme (le mari de Wickmayer, ndlr). J'aime bien Wimbledon, même si j'aurais préféré jouer. C'est mon tournoi préféré. J'ai notamment croisé Nadal, que j'ai battu en 2013. Il m'a dit 'good to see you'. C'est sympa. Mais bon, ce sera pour l'année prochaine. Avec mon classement protégé (NdlR : 90e à l'ATP), je pourrai disputer 12 tournois en 12 mois. Donc, je reviendrai". (Belga)