"Bonjour à tous, je voulais encore m'excuser pour mon geste de samedi", a débuté Vanzeir. "C'était une mauvaise réaction que je n'accepterais pas moi-même sur un terrain de football." Dans les derniers instants de la première mi-temps, l'attaquant unioniste a donné un coup de poing au défenseur carolo Valentine Ozornwafor qui l'empêchait de filer vers le but. Le Nigérian s'est immédiatement écroulé avant de perdre connaissance puis de quitter la pelouse sur une civière pendant la mi-temps. "J'ai été en contact avec Valentine ces derniers jours et j'ai été ravi d'apprendre qu'il avait pu reprendre les entraînements ce lundi. Je suis soulagé qu'il va bien et je lui souhaite le meilleur pour la suite", a ajouté le joueur saint-gillois. Pour son geste, Vanzeir risque une lourde sanction pouvant aller jusque quatre matches en cas de proposition transactionnelle du Parquet de l'Union belge de football (URBSFA). Si l'affaire est jugée en séance devant le Comité disciplinaire, le néo-Diable Rouge risque entre en deux et huit matches de suspension selon le tableau indicatif de l'URBSFA. (Belga)

"Bonjour à tous, je voulais encore m'excuser pour mon geste de samedi", a débuté Vanzeir. "C'était une mauvaise réaction que je n'accepterais pas moi-même sur un terrain de football." Dans les derniers instants de la première mi-temps, l'attaquant unioniste a donné un coup de poing au défenseur carolo Valentine Ozornwafor qui l'empêchait de filer vers le but. Le Nigérian s'est immédiatement écroulé avant de perdre connaissance puis de quitter la pelouse sur une civière pendant la mi-temps. "J'ai été en contact avec Valentine ces derniers jours et j'ai été ravi d'apprendre qu'il avait pu reprendre les entraînements ce lundi. Je suis soulagé qu'il va bien et je lui souhaite le meilleur pour la suite", a ajouté le joueur saint-gillois. Pour son geste, Vanzeir risque une lourde sanction pouvant aller jusque quatre matches en cas de proposition transactionnelle du Parquet de l'Union belge de football (URBSFA). Si l'affaire est jugée en séance devant le Comité disciplinaire, le néo-Diable Rouge risque entre en deux et huit matches de suspension selon le tableau indicatif de l'URBSFA. (Belga)