L'info n'est pas encore officielle mais elle a été dévoilée par la presse allemande : Dante quittera en fin de saison le Borussia Mönchengladbach pour le Bayern Munich, où il a signé un contrat de trois ans.

Cette presse signale que tout a été réglé il y a deux semaines. Le défenseur brésilien qui est passé par Charleroi et le Standard (et aurait pu devenir Diable Rouge si l'Union Belge s'était montrée plus dégourdie) fait un tabac en Bundesliga, et à Munich, il remplacerait en défense centrale Daniel Van Buyten, en fin de contrat et cité à Mönchengladbach notamment.

Jusqu'ici, rien de choquant : Dante Bonfim poursuit simplement sa progression et l'offre du Bayern est logique. Mais s'il est confirmé que son contrat est signé depuis deux semaines, ça risque de faire débat en Allemagne.

Car il y a un peu moins de deux semaines (21 mars), Mönchengladbach et le Bayern s'affrontaient en demi-finale de la Coupe d'Allemagne. Résultat : 0-0 au terme des prolongations, et donc une séance de tirs au but lors de laquelle Dante a complètement loupé son envoi, ce qui a envoyé les Bavarois en finale contre Dortmund.

On risque de lui tomber sur le dos dans les prochains jours. Et à Mönchengladbach, quand les 50.000 spectateurs habituels décident de faire du bruit, ça fait du bruit...

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

L'info n'est pas encore officielle mais elle a été dévoilée par la presse allemande : Dante quittera en fin de saison le Borussia Mönchengladbach pour le Bayern Munich, où il a signé un contrat de trois ans. Cette presse signale que tout a été réglé il y a deux semaines. Le défenseur brésilien qui est passé par Charleroi et le Standard (et aurait pu devenir Diable Rouge si l'Union Belge s'était montrée plus dégourdie) fait un tabac en Bundesliga, et à Munich, il remplacerait en défense centrale Daniel Van Buyten, en fin de contrat et cité à Mönchengladbach notamment. Jusqu'ici, rien de choquant : Dante Bonfim poursuit simplement sa progression et l'offre du Bayern est logique. Mais s'il est confirmé que son contrat est signé depuis deux semaines, ça risque de faire débat en Allemagne. Car il y a un peu moins de deux semaines (21 mars), Mönchengladbach et le Bayern s'affrontaient en demi-finale de la Coupe d'Allemagne. Résultat : 0-0 au terme des prolongations, et donc une séance de tirs au but lors de laquelle Dante a complètement loupé son envoi, ce qui a envoyé les Bavarois en finale contre Dortmund. On risque de lui tomber sur le dos dans les prochains jours. Et à Mönchengladbach, quand les 50.000 spectateurs habituels décident de faire du bruit, ça fait du bruit... Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine