"Je suis très excitée. Ce fut un match très intense, où j'ai eu des hauts et des bas", a confié la Floridienne, qui a frappé 45 coups gagnants, mais aussi commis 41 fautes directes. "Elise m'en a fait voir de toutes les couleurs. C'est une super joueuse. J'ai dû frapper parfois cinq, six et même sept fois pour gagner le point. Il y a des moments où je pensais avoir réussi un coup gagnant, mais la balle revenait quand même. J'ai essayé de lui mettre un maximum de pression et de sortir de grands coups. Et j'ai fini par l'emporter, mais cela a été extrêmement dur". Demi-finaliste en 2019, et opérée l'an dernier d'endométriose, Danielle Collins peut en tout cas ambitionner de poursuivre l'aventure à Melbourne. C'est que mercredi, la Floridienne retrouvera la Française Alizé Cornet (WTA 61), qui a écarté la Roumaine Simona Halep (WTA 15), ancienne lauréate de Roland Garros et de Wimbledon, 6-4, 3-6, 6-4. "Il va surtout falloir bien récupérer", a-t-elle poursuivi. "Au tour précédent, j'avais déjà eu un match très long. Là, cela fait plus de cinq heures sur le court en deux matches. Cela laisse des traces. J'ai déjà pris un bain de glace et cela fait du bien. Cornet et moi sommes deux compétitrices qui apprécions notre résistance et notre ténacité. C'est d'ailleurs une chouette fille. Et j'espère réussir encore à braver les éléments". (Belga)

"Je suis très excitée. Ce fut un match très intense, où j'ai eu des hauts et des bas", a confié la Floridienne, qui a frappé 45 coups gagnants, mais aussi commis 41 fautes directes. "Elise m'en a fait voir de toutes les couleurs. C'est une super joueuse. J'ai dû frapper parfois cinq, six et même sept fois pour gagner le point. Il y a des moments où je pensais avoir réussi un coup gagnant, mais la balle revenait quand même. J'ai essayé de lui mettre un maximum de pression et de sortir de grands coups. Et j'ai fini par l'emporter, mais cela a été extrêmement dur". Demi-finaliste en 2019, et opérée l'an dernier d'endométriose, Danielle Collins peut en tout cas ambitionner de poursuivre l'aventure à Melbourne. C'est que mercredi, la Floridienne retrouvera la Française Alizé Cornet (WTA 61), qui a écarté la Roumaine Simona Halep (WTA 15), ancienne lauréate de Roland Garros et de Wimbledon, 6-4, 3-6, 6-4. "Il va surtout falloir bien récupérer", a-t-elle poursuivi. "Au tour précédent, j'avais déjà eu un match très long. Là, cela fait plus de cinq heures sur le court en deux matches. Cela laisse des traces. J'ai déjà pris un bain de glace et cela fait du bien. Cornet et moi sommes deux compétitrices qui apprécions notre résistance et notre ténacité. C'est d'ailleurs une chouette fille. Et j'espère réussir encore à braver les éléments". (Belga)