Membre de l'échappée du jour, composée de dix-sept coureurs, l'Allemand Maximilian Schachmann est sorti à 40 km de la ligne avec l'Américain Neil Powless (EF Pro Cycling) puis a tenté sa chance en solitaire à 18 km de l'arrivée. Il a été repris à 1,5 km de la ligne par son équipier allemand Lennard Kämna et le Colombien Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling), partis en contre sur le Col de Neronne (3,8km à 9,1%/cat.3). Martinez se jouait de Kämna au sprint pour s'offrir, à 24 ans, la 6e victoire de sa carrière. Le Colombien avait remporté le Critérium du Dauphiné. Samedi, la 14e étape conduira le peloton de Clermont-Ferrand à Lyon sur 194 kilomètres, et "promet une bagarre entre baroudeurs, puncheurs et sprinteurs", selon les organisateurs, avec un parcours urbain de près de 15 kilomètres dans Lyon et trois ascensions: la Côte de la Duchère, la Montée de l'Observance et la Côte de la Croix-Rousse à 5km de l'arrivée. (Belga)

Membre de l'échappée du jour, composée de dix-sept coureurs, l'Allemand Maximilian Schachmann est sorti à 40 km de la ligne avec l'Américain Neil Powless (EF Pro Cycling) puis a tenté sa chance en solitaire à 18 km de l'arrivée. Il a été repris à 1,5 km de la ligne par son équipier allemand Lennard Kämna et le Colombien Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling), partis en contre sur le Col de Neronne (3,8km à 9,1%/cat.3). Martinez se jouait de Kämna au sprint pour s'offrir, à 24 ans, la 6e victoire de sa carrière. Le Colombien avait remporté le Critérium du Dauphiné. Samedi, la 14e étape conduira le peloton de Clermont-Ferrand à Lyon sur 194 kilomètres, et "promet une bagarre entre baroudeurs, puncheurs et sprinteurs", selon les organisateurs, avec un parcours urbain de près de 15 kilomètres dans Lyon et trois ascensions: la Côte de la Duchère, la Montée de l'Observance et la Côte de la Croix-Rousse à 5km de l'arrivée. (Belga)