Témoin de la gifle de Jelle Bataille sur son équipier Moussa Sissako, Damjan Pavlovic, qui était lui aussi assis sur le banc, a tenté de donner un coup de pied à Bataille, qui repartait vers le terrain. Dans la mêlée qui a suivi il a porté un coup à Birger Verstraete qui n'était pas tout à fait innocent. Pavlovic a été exclu pour ces gestes. Le comité disciplinaire de la fédération avait infligé mardi trois matches de suspension (plus un 4e avec sursis) au défenseur des Rouches. Le Standard a fait appel de cette décision, qui a été traitée vendredi par le conseil disciplinaire. Damjan Pavlovic manquera les rencontres à OHL dimanche en championnat et à Gand mercredi en Coupe. (Belga)

Témoin de la gifle de Jelle Bataille sur son équipier Moussa Sissako, Damjan Pavlovic, qui était lui aussi assis sur le banc, a tenté de donner un coup de pied à Bataille, qui repartait vers le terrain. Dans la mêlée qui a suivi il a porté un coup à Birger Verstraete qui n'était pas tout à fait innocent. Pavlovic a été exclu pour ces gestes. Le comité disciplinaire de la fédération avait infligé mardi trois matches de suspension (plus un 4e avec sursis) au défenseur des Rouches. Le Standard a fait appel de cette décision, qui a été traitée vendredi par le conseil disciplinaire. Damjan Pavlovic manquera les rencontres à OHL dimanche en championnat et à Gand mercredi en Coupe. (Belga)