"Celui qui était mon délégué il y a vingt ans est maintenant responsable du matériel. Chapeau, président, je connais encore beaucoup de gens ", a déclaré Olivier Deschacht lors de sa présentation. Il était pétri de bonnes intentions mais il a mis le doigt sur la plaie : rien n'a changé à Daknam, en vingt ans.
...