Giniel de Villiers a profité de l'erreur de navigation du Saoudien Yazeed Al-Rajhi dans les derniers kilomètres alors qu'il avait roulé en tête toute la journée. De Villiers s'impose avec 3 minutes et 57 secondes d'avance sur l'Argentin Orlando Terranova (MINI) qui prend lui la tête au classement général. Si le Sud-Africain a réussi un parcours sans faute, plusieurs ténors ont mordu la poussière en matière de navigation. Victorieux la veille, le Lituanien Vaidotas Zala (MINI), 9e, accuse 19 minutes 23 secondes de retard tout comme son dauphin au provisoire, le Français Stéphane Peterhansel (MINI), 11e, relégué à 23 minutes. Le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota), 5e, doit concéder 11 minutes 46 secondes et le Néerlandais Bernhard Ten Brinke (Toyota), avec Tom Colsoul, 13e à 26 minutes et 5 secondes, qui étaient respectivement 4e et 5e du général, ont également perdu du temps. Carlos Sainz (MINI) aussi. L'Espagnol, 6e, doit lâcher 13 minutes et 5 secondes, tout comme Yazeed Al-Rajhi (Toyota), pointé à 13:31 (7e). L'autre co-pilote belge engagé en autos dans ce Dakar, Fabian Lurquin réussit une belle prestation. Avec son pilote français Mathieu Serradori (Century), il termine 4e à moins de dix minutes (9:39). Au classement général, Terranova possède désormais 4:43 d'avance sur Sainz et 6:076 sur Al-Attiyah. Serradori et Lurquin sont 4es à 7:06. Ten Brinke et Colsoul, 10e à 21:23. Changement de leader aussi en camion où le Russe Andrey Karginov (Kamaz), vainqueur du jour, en profite aussi pour prendre la tête au classement. Mardi, la troisième étape emmènera les pilotes sur une boucle de 489 km autour de Neom, dans le nord de l'Arabie saoudite. (Belga)

Giniel de Villiers a profité de l'erreur de navigation du Saoudien Yazeed Al-Rajhi dans les derniers kilomètres alors qu'il avait roulé en tête toute la journée. De Villiers s'impose avec 3 minutes et 57 secondes d'avance sur l'Argentin Orlando Terranova (MINI) qui prend lui la tête au classement général. Si le Sud-Africain a réussi un parcours sans faute, plusieurs ténors ont mordu la poussière en matière de navigation. Victorieux la veille, le Lituanien Vaidotas Zala (MINI), 9e, accuse 19 minutes 23 secondes de retard tout comme son dauphin au provisoire, le Français Stéphane Peterhansel (MINI), 11e, relégué à 23 minutes. Le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota), 5e, doit concéder 11 minutes 46 secondes et le Néerlandais Bernhard Ten Brinke (Toyota), avec Tom Colsoul, 13e à 26 minutes et 5 secondes, qui étaient respectivement 4e et 5e du général, ont également perdu du temps. Carlos Sainz (MINI) aussi. L'Espagnol, 6e, doit lâcher 13 minutes et 5 secondes, tout comme Yazeed Al-Rajhi (Toyota), pointé à 13:31 (7e). L'autre co-pilote belge engagé en autos dans ce Dakar, Fabian Lurquin réussit une belle prestation. Avec son pilote français Mathieu Serradori (Century), il termine 4e à moins de dix minutes (9:39). Au classement général, Terranova possède désormais 4:43 d'avance sur Sainz et 6:076 sur Al-Attiyah. Serradori et Lurquin sont 4es à 7:06. Ten Brinke et Colsoul, 10e à 21:23. Changement de leader aussi en camion où le Russe Andrey Karginov (Kamaz), vainqueur du jour, en profite aussi pour prendre la tête au classement. Mardi, la troisième étape emmènera les pilotes sur une boucle de 489 km autour de Neom, dans le nord de l'Arabie saoudite. (Belga)