A l'issue de la spéciale de 161 km (la première depuis vendredi), parcourue en 1 h 54 min 08 sec, Peterhansel, douze fois vainqueur de l'épreuve, a devancé de peu son coéquipier Sébastien Loeb (+00:48.). Les deux hommes se suivent également au classement général, avec 1 min 57 sec de retard pour Loeb. Le Sud-africain de l'écurie belge Overdrive Giniel de Villiers (Toyoya) et le Finlandais Mikko Hirvonen (Mini) ont terminé 3e à 3:33, et 4e à 5:03, devant l'Espagnol d'Overdrive Nani Roma (Toyota), 5e à 5:32. "On est très content de lui compte tenu de la supériorité des Peugeot", a commenté le manager de l'équipe Jean-Marc Fortin. "Le voilà 3e (à 11:07, ndlr) au classement général, et le terrain nous sera plus favorable en Argentine. De Villiers a également bien couru aujourd'hui (lundi). Il a dépassé les équipages Orlando Terranova-Andreas Chulz (Mini) et Jakub Przygonski-Tom Colsoul (Mini) au général où il est 6e (à 1h11:44). Il va donc maintenant pouvoir viser une place dans le top-5. Au cours de cette étape marathon, les concurrents ne peuvent recevoir d'assistance sur leurs véhicules. La deuxième partie reliera Uyuni à la ville argentine de Salta au terme d'un périple long de 892 kilomètres, dont 492 chronométrés, une distance plus conforme aux standards du Dakar (Belga)

A l'issue de la spéciale de 161 km (la première depuis vendredi), parcourue en 1 h 54 min 08 sec, Peterhansel, douze fois vainqueur de l'épreuve, a devancé de peu son coéquipier Sébastien Loeb (+00:48.). Les deux hommes se suivent également au classement général, avec 1 min 57 sec de retard pour Loeb. Le Sud-africain de l'écurie belge Overdrive Giniel de Villiers (Toyoya) et le Finlandais Mikko Hirvonen (Mini) ont terminé 3e à 3:33, et 4e à 5:03, devant l'Espagnol d'Overdrive Nani Roma (Toyota), 5e à 5:32. "On est très content de lui compte tenu de la supériorité des Peugeot", a commenté le manager de l'équipe Jean-Marc Fortin. "Le voilà 3e (à 11:07, ndlr) au classement général, et le terrain nous sera plus favorable en Argentine. De Villiers a également bien couru aujourd'hui (lundi). Il a dépassé les équipages Orlando Terranova-Andreas Chulz (Mini) et Jakub Przygonski-Tom Colsoul (Mini) au général où il est 6e (à 1h11:44). Il va donc maintenant pouvoir viser une place dans le top-5. Au cours de cette étape marathon, les concurrents ne peuvent recevoir d'assistance sur leurs véhicules. La deuxième partie reliera Uyuni à la ville argentine de Salta au terme d'un périple long de 892 kilomètres, dont 492 chronométrés, une distance plus conforme aux standards du Dakar (Belga)