Cyril Despres a parcouru la distance en 4h22 minutes et 55 secondes pour devancer le Finlandais Mikko Hirvonen (Mini) de 10 minutes et 51 secondes. L'Espangol Nani Roma (Toyota), 3e à 12:51., complète le podium du jour. Le Français Stephane Peterhansel (Peugeot), vainqueur l'an dernier, est 4e à 15:15. Leader au général, le Français Sebastien Loeb (Peugeot), 5e, a concédé 22 minutes 13 secondes à son coéquipier et doit lui laisser la tête au classement général. Cyril Despres prend ainsi les commandements du Dakar avec 4 minutes et 8 secondes d'avance sur son compatriote et coéquipier Stéphane Peterhansel. Mikko Hirvonen complète le podium provisoire à 5:04. Loeb pointe en 4e position à 6:48. Tom Colsoul, co-pilote de la Mini du Polonais Jakub Przygonski, a terminé 7e de l'étape à 24:23. de Despres. Il est 6e provisoirement au général à 36:35 du Français. Cette quatrième étape a vu aussi l'abandon de Yazeed Al-Rajhi, 6e du classement général, alors que l'Espagnol Carlos Sainz (Peugeot), 2e du classement général au départ de l'étape jeudi, se trouvait dans le ravin. Avant même le départ, c'est le Qatari Nasser Al-Attiyah de la structure belge Overdrive Racing de Jean-Marc Fortin qui avait dû jeter l'éponge le premier, lui dont la roue arrière droite de sa Toyota s'était arrachée dans la spéciale de la veille. "Les dommages sur sa Toyota Hilux sont trop importants pour être réparés selon son équipe", ont précisé les organisateurs. Al-Attiyah, vainqueur des éditions 2011 et 2015, pointait à la 2e place au classement général avant l'étape de mercredi mais il avait perdu beaucoup de temps à cause de cet accident, relégué à 2 h 14 min 58 sec du leader Sébastien Loeb. La 5e étape conduira la caravane du Dakar de Tupiza à Oruro, toujours en Bolivie, sur 692km dont 447km de spéciale vendredi sur les hauts-plateaux boliviens (Altiplano). (Belga)

Cyril Despres a parcouru la distance en 4h22 minutes et 55 secondes pour devancer le Finlandais Mikko Hirvonen (Mini) de 10 minutes et 51 secondes. L'Espangol Nani Roma (Toyota), 3e à 12:51., complète le podium du jour. Le Français Stephane Peterhansel (Peugeot), vainqueur l'an dernier, est 4e à 15:15. Leader au général, le Français Sebastien Loeb (Peugeot), 5e, a concédé 22 minutes 13 secondes à son coéquipier et doit lui laisser la tête au classement général. Cyril Despres prend ainsi les commandements du Dakar avec 4 minutes et 8 secondes d'avance sur son compatriote et coéquipier Stéphane Peterhansel. Mikko Hirvonen complète le podium provisoire à 5:04. Loeb pointe en 4e position à 6:48. Tom Colsoul, co-pilote de la Mini du Polonais Jakub Przygonski, a terminé 7e de l'étape à 24:23. de Despres. Il est 6e provisoirement au général à 36:35 du Français. Cette quatrième étape a vu aussi l'abandon de Yazeed Al-Rajhi, 6e du classement général, alors que l'Espagnol Carlos Sainz (Peugeot), 2e du classement général au départ de l'étape jeudi, se trouvait dans le ravin. Avant même le départ, c'est le Qatari Nasser Al-Attiyah de la structure belge Overdrive Racing de Jean-Marc Fortin qui avait dû jeter l'éponge le premier, lui dont la roue arrière droite de sa Toyota s'était arrachée dans la spéciale de la veille. "Les dommages sur sa Toyota Hilux sont trop importants pour être réparés selon son équipe", ont précisé les organisateurs. Al-Attiyah, vainqueur des éditions 2011 et 2015, pointait à la 2e place au classement général avant l'étape de mercredi mais il avait perdu beaucoup de temps à cause de cet accident, relégué à 2 h 14 min 58 sec du leader Sébastien Loeb. La 5e étape conduira la caravane du Dakar de Tupiza à Oruro, toujours en Bolivie, sur 692km dont 447km de spéciale vendredi sur les hauts-plateaux boliviens (Altiplano). (Belga)