Au classement général, Peterhansel a refait tout son retard sur Loeb et compte même désormais 27 secondes d'avance sur le nouveau venu en rallye-raid. L'Espagnol Carlos Sainz, 3e à 5:55, complète un podium 100% Peugeot. Peterhansel a parcouru les 542 kilomètres de la spéciale du jour - la plus longue de la 38e édition du Dakar - en 5h01:07. Peugeot semblait dans un premier temps se diriger vers un troisième triplé consécutif, mais le Saoudien Yazeed Al-Rajhi est venu s'intercaler entre les Peugeot de Sainz, 2e à 17 secondes, et de Loeb. L'Alsacien termine finalement au pied du podium, à 8:15 de Peterhansel, tandis qu'Al-Rajhi monte sur la troisième marche, à 7:19. Les Mini font un tir groupé entre les 5e et 9e places, avec dans l'ordre le Qatari Nasser Al-Attiyah, vainqueur en 2015, l'Espagnol Nani Roma, l'Argentin Orlando Terranova et le Finlandais Mikko Hirvonen, ancien camarade de jeu de Loeb en WRC. Al-Attiyah reste 4e au classement général mais avec désormais 15:19 de retard. (Belga)

Au classement général, Peterhansel a refait tout son retard sur Loeb et compte même désormais 27 secondes d'avance sur le nouveau venu en rallye-raid. L'Espagnol Carlos Sainz, 3e à 5:55, complète un podium 100% Peugeot. Peterhansel a parcouru les 542 kilomètres de la spéciale du jour - la plus longue de la 38e édition du Dakar - en 5h01:07. Peugeot semblait dans un premier temps se diriger vers un troisième triplé consécutif, mais le Saoudien Yazeed Al-Rajhi est venu s'intercaler entre les Peugeot de Sainz, 2e à 17 secondes, et de Loeb. L'Alsacien termine finalement au pied du podium, à 8:15 de Peterhansel, tandis qu'Al-Rajhi monte sur la troisième marche, à 7:19. Les Mini font un tir groupé entre les 5e et 9e places, avec dans l'ordre le Qatari Nasser Al-Attiyah, vainqueur en 2015, l'Espagnol Nani Roma, l'Argentin Orlando Terranova et le Finlandais Mikko Hirvonen, ancien camarade de jeu de Loeb en WRC. Al-Attiyah reste 4e au classement général mais avec désormais 15:19 de retard. (Belga)