Meo, âgé de 31 ans, s'est imposé sur sa KTM en 2h27:27 devant l'Argentin Kevin Benavides (Honda), 2e à 1:53. La troisième place devrait revenir au Portugais Paulo Gonçalves (Honda), relégué à 12:57, il devrait être crédité de 10:53 pour avoir porté assistance à l'Autrichien Matthias Walkner, victime d'une fracture du fémur. Dans ces conditions, Gonçalves devrait conforter son avance en tête du classement général, devant les deux KTM de l'Australien Toby Price et du Slovaque Stefan Svitko. Meo, le Français le mieux classé, pointe lui en cinquième position. La spéciale du jour comportait initialement 336 kilomètres, répartis en deux secteurs chronométrés. La direction de course a décidé d'arrêter les temps des motards au bout de la première portion (230 km), après avoir interrompu la course à la suite de violents orages ayant dégradé le terrain de la deuxième partie de la spéciale, peu après la frontière argentine. Cette décision a été prise notamment à la suite de la soudaine montée du niveau de l'eau dans un rio à hauteur du kilomètre 350 de l'étape. (Belga)

Meo, âgé de 31 ans, s'est imposé sur sa KTM en 2h27:27 devant l'Argentin Kevin Benavides (Honda), 2e à 1:53. La troisième place devrait revenir au Portugais Paulo Gonçalves (Honda), relégué à 12:57, il devrait être crédité de 10:53 pour avoir porté assistance à l'Autrichien Matthias Walkner, victime d'une fracture du fémur. Dans ces conditions, Gonçalves devrait conforter son avance en tête du classement général, devant les deux KTM de l'Australien Toby Price et du Slovaque Stefan Svitko. Meo, le Français le mieux classé, pointe lui en cinquième position. La spéciale du jour comportait initialement 336 kilomètres, répartis en deux secteurs chronométrés. La direction de course a décidé d'arrêter les temps des motards au bout de la première portion (230 km), après avoir interrompu la course à la suite de violents orages ayant dégradé le terrain de la deuxième partie de la spéciale, peu après la frontière argentine. Cette décision a été prise notamment à la suite de la soudaine montée du niveau de l'eau dans un rio à hauteur du kilomètre 350 de l'étape. (Belga)