Russell, ancien de la maison californienne, a lui compilé 22 unités et 13 passes décisives, son nouveau record en carrière. En fin de match, c'est lui qui a assuré la victoire des Nets d'un tir derrière l'arc. Grâce à ce nouveau succès, le sixième de rang, les troupes de Kenny Atkinson affichent un bilan de 14 victoires pour 18 défaites et s'approchent de la 8e place, qualificative pour les playoffs. À l'Ouest, Denver continue d'impressionner et vient de remporter son 11e match en 13 duels en s'imposant 126-118 contre Dallas. Bien emmenés par leur pivot serbe Nikola Jokic (32 points, 16 rebonds, 4 assists) et leur meneur Jamal Murray (22 points, 15 assists), les joueurs du Colorado ont dompté les Mavericks du rookie slovène Luka Doncic. Denver, en tête de la très concurrentielle conférence Ouest avec un bilan de 21-9, réalise le meilleur début de saison de son histoire depuis la saison 1976-1977. Quant aux Texans (15v-14d), ils sont aux portes du top 8. À noter également, la défaite 91-92 à domicile d'Indiana, pourtant 3e à l'Est (20v-11d), contre Cleveland (13, 8v-23d). Dans le même temps, Atlanta, également à le peine en ce début de saison (7v-23d), a battu Washington sur son parquet (118-110). (Belga)

Russell, ancien de la maison californienne, a lui compilé 22 unités et 13 passes décisives, son nouveau record en carrière. En fin de match, c'est lui qui a assuré la victoire des Nets d'un tir derrière l'arc. Grâce à ce nouveau succès, le sixième de rang, les troupes de Kenny Atkinson affichent un bilan de 14 victoires pour 18 défaites et s'approchent de la 8e place, qualificative pour les playoffs. À l'Ouest, Denver continue d'impressionner et vient de remporter son 11e match en 13 duels en s'imposant 126-118 contre Dallas. Bien emmenés par leur pivot serbe Nikola Jokic (32 points, 16 rebonds, 4 assists) et leur meneur Jamal Murray (22 points, 15 assists), les joueurs du Colorado ont dompté les Mavericks du rookie slovène Luka Doncic. Denver, en tête de la très concurrentielle conférence Ouest avec un bilan de 21-9, réalise le meilleur début de saison de son histoire depuis la saison 1976-1977. Quant aux Texans (15v-14d), ils sont aux portes du top 8. À noter également, la défaite 91-92 à domicile d'Indiana, pourtant 3e à l'Est (20v-11d), contre Cleveland (13, 8v-23d). Dans le même temps, Atlanta, également à le peine en ce début de saison (7v-23d), a battu Washington sur son parquet (118-110). (Belga)