Dessers, 25 ans, est né en Belgique d'un père belge et d'une mère nigériane et peut être appelé par les deux pays. S'agissant d'un match officiel, s'il joue ne fut-ce qu'une minute lors d'un des deux duels face à la Sierra Leone, il ne pourra plus être sélectionné par la Belgique. L'attaquant, formé à Oud-Heverlee Louvain, a donc opté pour le Nigeria. "Je suis si honoré et fier. Je suis impatient de porter le maillot vert et blanc et de rencontrer l'équipe", a écrit sur Twitter le nouveau 'Super Eagle'. Dans sa carrière, Dessers a aussi joué à Lokeren (2014-2016) avant de rejoindre les Pays-Bas en 2016 avec un transfert à NAC Breda. Il a été recruté par Utrecht un an plus tard puis par Heracles au début de la saison. Avec aussi Victor Osimhen (ex-Charleroi), Samuel Kalu et Moses Simon (tous deux ex-La Gantoise), plusieurs vieilles connaissances de la Jupiler Pro League figurent dans la sélection de Gernot Rohr. (Belga)

Dessers, 25 ans, est né en Belgique d'un père belge et d'une mère nigériane et peut être appelé par les deux pays. S'agissant d'un match officiel, s'il joue ne fut-ce qu'une minute lors d'un des deux duels face à la Sierra Leone, il ne pourra plus être sélectionné par la Belgique. L'attaquant, formé à Oud-Heverlee Louvain, a donc opté pour le Nigeria. "Je suis si honoré et fier. Je suis impatient de porter le maillot vert et blanc et de rencontrer l'équipe", a écrit sur Twitter le nouveau 'Super Eagle'. Dans sa carrière, Dessers a aussi joué à Lokeren (2014-2016) avant de rejoindre les Pays-Bas en 2016 avec un transfert à NAC Breda. Il a été recruté par Utrecht un an plus tard puis par Heracles au début de la saison. Avec aussi Victor Osimhen (ex-Charleroi), Samuel Kalu et Moses Simon (tous deux ex-La Gantoise), plusieurs vieilles connaissances de la Jupiler Pro League figurent dans la sélection de Gernot Rohr. (Belga)