Les Red Flames, 22es, n'ont jamais été aussi bien classées au ranking Fifa. Après un premier Euro encourageant à l'été 2017, qu'elle a terminé 3e de groupe derrière les Pays-Bas et le Danemark, les deux futurs finalistes, la Belgique va disputer sa 3e Cyprus Cup. L'année dernière, les troupes du sélectionneur Ives Serneels avaient terminé à la 7e place. En 2015, elles avaient dû se contenter de la douzième et dernière position pour leur première participation. L'équipe nationale jouera quatre fois à Chypre. Après des rencontres face à la Tchéquie, l'Espagne (17h00 le 2 mars) et l'Autriche (17h00 le 5 mars) en poules, la Belgique terminera sa compétition par un match de classement le 7 mars. Ce tournoi international constitue une excellente préparation pour les Flames, qui visent une qualification pour le Mondial 2019 en France. La Belgique est deuxième de son groupe après trois victoires en autant de rencontres et voit se profiler deux matches capitaux pour la qualification, contre le Portugal le 6 avril et en Italie, en tête après un 12/12, quatre jours plus tard. Seul le vainqueur du groupe sera qualifié directement alors que les quatre meilleurs seconds devront passer par les barrages. (Belga)

Les Red Flames, 22es, n'ont jamais été aussi bien classées au ranking Fifa. Après un premier Euro encourageant à l'été 2017, qu'elle a terminé 3e de groupe derrière les Pays-Bas et le Danemark, les deux futurs finalistes, la Belgique va disputer sa 3e Cyprus Cup. L'année dernière, les troupes du sélectionneur Ives Serneels avaient terminé à la 7e place. En 2015, elles avaient dû se contenter de la douzième et dernière position pour leur première participation. L'équipe nationale jouera quatre fois à Chypre. Après des rencontres face à la Tchéquie, l'Espagne (17h00 le 2 mars) et l'Autriche (17h00 le 5 mars) en poules, la Belgique terminera sa compétition par un match de classement le 7 mars. Ce tournoi international constitue une excellente préparation pour les Flames, qui visent une qualification pour le Mondial 2019 en France. La Belgique est deuxième de son groupe après trois victoires en autant de rencontres et voit se profiler deux matches capitaux pour la qualification, contre le Portugal le 6 avril et en Italie, en tête après un 12/12, quatre jours plus tard. Seul le vainqueur du groupe sera qualifié directement alors que les quatre meilleurs seconds devront passer par les barrages. (Belga)