"Avec les absences de Wout et Mathieu (van der Poel, ndlr.), certains Belges ont une chance unique d'être champion du monde. Ils devront la saisir dimanche", a confié Vanthourenhout via Belgian Cycling, la fédération belge de cyclisme. "Ils devront rouler en équipe. Ils auront besoin les uns des autres pour ramener le maillot arc-en-ciel et ne pourront rouler les uns contre les autres." Le parcours à Fayetteville sera cependant différent de celui de la manche de Coupe du monde de cyclocross remportée en octobre par Quinten Hermans. Lors de chaque tour, une longue montée se présentera devant les coureurs pour faire la différence. Aucune pluie n'est également prévue ce week-end. "L'organisation a réalisé un excellent travail pour mettre en place un beau parcours qui est digne des championnats du monde. Il fait froid pour le moment et il gèle pendant la nuit. En journée, les températures sont au-dessus de zéro, les conditions météo sont donc idéales, surtout pour ce week-end." Van Aert et Van der Poel absents, le Britannique Tom Pidcock et le Néerlandais Lars van der Haar, champion d'Europe, figurent parmi les favoris. Un groupe de favoris dont trois Belges font également partie selon Vanthourenhout. "Toon Aerts, Michael Vanthourenhout et Eli Iserbyt. Ce dernier est même un peu au-dessus. Dans les moments qui comptent, il parvient généralement à s'imposer. Nous devrons prendre les bonnes dispositions et exploiter au mieux les faiblesses de nos concurrents." (Belga)

"Avec les absences de Wout et Mathieu (van der Poel, ndlr.), certains Belges ont une chance unique d'être champion du monde. Ils devront la saisir dimanche", a confié Vanthourenhout via Belgian Cycling, la fédération belge de cyclisme. "Ils devront rouler en équipe. Ils auront besoin les uns des autres pour ramener le maillot arc-en-ciel et ne pourront rouler les uns contre les autres." Le parcours à Fayetteville sera cependant différent de celui de la manche de Coupe du monde de cyclocross remportée en octobre par Quinten Hermans. Lors de chaque tour, une longue montée se présentera devant les coureurs pour faire la différence. Aucune pluie n'est également prévue ce week-end. "L'organisation a réalisé un excellent travail pour mettre en place un beau parcours qui est digne des championnats du monde. Il fait froid pour le moment et il gèle pendant la nuit. En journée, les températures sont au-dessus de zéro, les conditions météo sont donc idéales, surtout pour ce week-end." Van Aert et Van der Poel absents, le Britannique Tom Pidcock et le Néerlandais Lars van der Haar, champion d'Europe, figurent parmi les favoris. Un groupe de favoris dont trois Belges font également partie selon Vanthourenhout. "Toon Aerts, Michael Vanthourenhout et Eli Iserbyt. Ce dernier est même un peu au-dessus. Dans les moments qui comptent, il parvient généralement à s'imposer. Nous devrons prendre les bonnes dispositions et exploiter au mieux les faiblesses de nos concurrents." (Belga)