Ce sera la première fois qu'un titre de champion de Belgique se disputera dans la ville côtière dans cette discipline. "Le parcours est de 2.650 mètres, en 8 secteurs", a précisé mercredi Rik Debeaussaert, de l'organisation. "Les coureurs parcourront en tout 1.342 m sur herbe, 480 m sur le sable, 413 sur du gravier, et il y aura 80 mètres d'asphalte et 355 m de ponts". Le pont entre l'hippodrome et la plage est présenté comme une nouveauté unique, avec ses 6m de large et 8m de haut, et une inclinaison de 21%. L'ancien champion du monde Paul Herygers estime que les championnats ne présenteront pas "le parcours le plus compliqué, même s'il comporte quelques passages difficiles. (...) Puis nous sommes à la mer, le vent aura son rôle à jouer. (...) Il s'agit d'un parcours pour des coureurs puissants, comme par exemple un Wout van Aert." La ville d'Ostende affiche en tout cas de grandes ambitions. Selon son bourgmestre, Johan Vande Lanotte, l'objectif est également d'organiser les championnats du monde de cyclo-cross en 2021. Le pont entre l'hippodrome et la plage, voulu comme un symbole fort de nouveauté qui permettra de faire une partie de la course face à la mer, a nécessité de "remuer ciel et terre pour le réaliser sur le plan logistique", précise-t-il. "Je suis content que nous ayons réussi, ce sera un championnat de Belgique unique". (Belga)

Ce sera la première fois qu'un titre de champion de Belgique se disputera dans la ville côtière dans cette discipline. "Le parcours est de 2.650 mètres, en 8 secteurs", a précisé mercredi Rik Debeaussaert, de l'organisation. "Les coureurs parcourront en tout 1.342 m sur herbe, 480 m sur le sable, 413 sur du gravier, et il y aura 80 mètres d'asphalte et 355 m de ponts". Le pont entre l'hippodrome et la plage est présenté comme une nouveauté unique, avec ses 6m de large et 8m de haut, et une inclinaison de 21%. L'ancien champion du monde Paul Herygers estime que les championnats ne présenteront pas "le parcours le plus compliqué, même s'il comporte quelques passages difficiles. (...) Puis nous sommes à la mer, le vent aura son rôle à jouer. (...) Il s'agit d'un parcours pour des coureurs puissants, comme par exemple un Wout van Aert." La ville d'Ostende affiche en tout cas de grandes ambitions. Selon son bourgmestre, Johan Vande Lanotte, l'objectif est également d'organiser les championnats du monde de cyclo-cross en 2021. Le pont entre l'hippodrome et la plage, voulu comme un symbole fort de nouveauté qui permettra de faire une partie de la course face à la mer, a nécessité de "remuer ciel et terre pour le réaliser sur le plan logistique", précise-t-il. "Je suis content que nous ayons réussi, ce sera un championnat de Belgique unique". (Belga)