"Je suis très heureux, surtout que ce n'était pas facile avec les fortes températures", a déclaré l'Italien. "Nous avons dépensé beaucoup d'énergie pour contrôler les échappées et les nombreuses attaques dans le final. Mais nous sommes restés concentrés et mon équipe a livré un incroyable boulot." "Le final n'a pas été facile. Après la dernière difficulté, le Waseberg, nous étions encore 20 ou 25. J'ai demandé à Florian Sénéchal de contrôler les attaques et ensuite, je me suis fié à un grand Michael Morkov avant le sprint. C'est plaisant de remporter la victoire dans le maillot de champion d'Europe et d'établir un record à Hambourg. Depuis le Tour, j'ai participé à trois épreuves (Prudential Ride et l'Euro) et je les ai remportées. J'espère que d'autres bons résultats vont tomber avant la fin de la saison." (Belga)