Custovic, qui a déjà officié au sein du club côtier entre 2015 et juin 2018, a dispensé sa première séance ce mercredi matin. L'ancien attaquant, âgé de 41 ans, est persuadé que ses troupes vont parvenir à se maintenir en Jupiler Pro League. "Le KVO m'a manqué et le terrain aussi. Je prends beaucoup de plaisir à être avec le groupe. J'ai passé de belles années ici, jouant notamment les playoffs I et disputant des matches d'Europa League contre Marseille". "La situation est délicate mais je crois à 200 pour cent en une issue positive", a d'emblée déclaré Adnan Custovic. "Je vais essayer de leur donner toute mon énergie positive, ma motivation. Le maintien d'une équipe en D1, c'est quelque chose de sérieux. Il reste onze jours et j'ai envie que les joueurs soient très concentrés. J'espère qu'ils vont se surpasser et obtenir de bons résultats." Pour le technicien, il s'agira surtout de travailler l'aspect mental. "L'équipe a très bien commencé la saison mais a perdu confiance depuis. Les joueurs doivent oublier le passé et aller de l'avant." Bien conscient de ne pas pouvoir faire des miracles en si peu de temps, Custovic va combiner son statut de T1 du KVO avec son poste d'assistant en sélection nationale bosnienne. "Si je peux rester plus longtemps que la fin de la saison tant mieux mais je suis davantage concentré sur le moment présent que sur mon avenir", a-t-il ponctué. Ostende, qui en est à son troisième entraîneur cette saison après les piges de Kare Ingebrigtsen et Dennis van Wijk, accueillera Genk samedi avant de se rendre au Cercle de Bruges, 14e, lors d'une dernière journée qui s'annonce décisive. (Belga)

Custovic, qui a déjà officié au sein du club côtier entre 2015 et juin 2018, a dispensé sa première séance ce mercredi matin. L'ancien attaquant, âgé de 41 ans, est persuadé que ses troupes vont parvenir à se maintenir en Jupiler Pro League. "Le KVO m'a manqué et le terrain aussi. Je prends beaucoup de plaisir à être avec le groupe. J'ai passé de belles années ici, jouant notamment les playoffs I et disputant des matches d'Europa League contre Marseille". "La situation est délicate mais je crois à 200 pour cent en une issue positive", a d'emblée déclaré Adnan Custovic. "Je vais essayer de leur donner toute mon énergie positive, ma motivation. Le maintien d'une équipe en D1, c'est quelque chose de sérieux. Il reste onze jours et j'ai envie que les joueurs soient très concentrés. J'espère qu'ils vont se surpasser et obtenir de bons résultats." Pour le technicien, il s'agira surtout de travailler l'aspect mental. "L'équipe a très bien commencé la saison mais a perdu confiance depuis. Les joueurs doivent oublier le passé et aller de l'avant." Bien conscient de ne pas pouvoir faire des miracles en si peu de temps, Custovic va combiner son statut de T1 du KVO avec son poste d'assistant en sélection nationale bosnienne. "Si je peux rester plus longtemps que la fin de la saison tant mieux mais je suis davantage concentré sur le moment présent que sur mon avenir", a-t-il ponctué. Ostende, qui en est à son troisième entraîneur cette saison après les piges de Kare Ingebrigtsen et Dennis van Wijk, accueillera Genk samedi avant de se rendre au Cercle de Bruges, 14e, lors d'une dernière journée qui s'annonce décisive. (Belga)