Au total, 11 joueurs, dont quatre sont résidents à l'étranger et sept restent résidents cubains mais ont reçu une autorisation de l'Institut des sports de Cuba (Inder) pour jouer dans des championnats étrangers, sont sélectionnés, a indiqué le directeur technique Pablo Elier Sanchez lors d'une conférence de presse. Il s'agit de joueurs évoluant notamment dans les championnats brésilien, espagnol et américain. Ils rejoindront le reste de l'équipe pour des entraînements les 22 et 23 mars. Face aux piètres résultats de la sélection cubaine, minée régulièrement par les désertions, les supporters et joueurs de l'équipe nationale réclamaient que puissent participer également les joueurs installés à l'étranger. L'Association de football de Cuba (AFC) avait donné une première réponse à cette requête en inscrivant, en novembre dernier, cinq joueurs de ligues étrangères dans ses registres, dont Onel Hernandez, considéré comme le meilleur joueur cubain actuellement et qui fut le premier à évoluer en Premier League anglaise, avec Norwich City. Soutenu par la télévision cubaine qui retransmet les rencontres des principaux championnats d'Europe et de la Ligue des Champions et désormais joué dans de nombreuses rues de l'île, le football a peu à peu ébranlé 150 ans de règne du baseball à Cuba. Le pays n'a participé qu'une seule fois à un Mondial, en France en 1938, grâce à la défection de tous les rivaux de son groupe. (Belga)

Au total, 11 joueurs, dont quatre sont résidents à l'étranger et sept restent résidents cubains mais ont reçu une autorisation de l'Institut des sports de Cuba (Inder) pour jouer dans des championnats étrangers, sont sélectionnés, a indiqué le directeur technique Pablo Elier Sanchez lors d'une conférence de presse. Il s'agit de joueurs évoluant notamment dans les championnats brésilien, espagnol et américain. Ils rejoindront le reste de l'équipe pour des entraînements les 22 et 23 mars. Face aux piètres résultats de la sélection cubaine, minée régulièrement par les désertions, les supporters et joueurs de l'équipe nationale réclamaient que puissent participer également les joueurs installés à l'étranger. L'Association de football de Cuba (AFC) avait donné une première réponse à cette requête en inscrivant, en novembre dernier, cinq joueurs de ligues étrangères dans ses registres, dont Onel Hernandez, considéré comme le meilleur joueur cubain actuellement et qui fut le premier à évoluer en Premier League anglaise, avec Norwich City. Soutenu par la télévision cubaine qui retransmet les rencontres des principaux championnats d'Europe et de la Ligue des Champions et désormais joué dans de nombreuses rues de l'île, le football a peu à peu ébranlé 150 ans de règne du baseball à Cuba. Le pays n'a participé qu'une seule fois à un Mondial, en France en 1938, grâce à la défection de tous les rivaux de son groupe. (Belga)