"Je suis parti trop vite", a reconnu Kersten qui a donné le rythme dans le premier kilomètre. "Après cela, je me suis sagement laissé dépasser un peu. Cela s'est avéré être une bonne idée, même si bien sûr j'ai senti que je partais un peu trop vite. Mais de toute façon, avec ce résultat, je peux être plus que satisfait." Kersten effectue actuellement un stage pour ses études en gestion d'entreprise, raison de plus pour être surpris de son bon résultat à Hannut. "Je conseille les entrepreneurs débutants. Avant, j'avais tout le temps du monde pour m'entraîner, parfois deux fois par jour, mais maintenant je travaille chaque jour de neuf à dix-sept heures. Apparemment, cela ne me ralentit pas." Il y a un an et demi, Kersten a remplacé la légende de l'athlétisme limbourgeois et belge Karel Lismont par Tim Moriau, comme entraîneur. "Et cela commence à payer maintenant, les séances d'entraînement de Tim fonctionnent clairement", estime Kersten. "J'espère être encore meilleur au championnat de Belgique à Bruxelles (le 23 février, NDLR). En fonction de cela, je vais effectuer quelques entraînements de cross spécifiques. Je n'en ai pas encore eus". . (Belga)

"Je suis parti trop vite", a reconnu Kersten qui a donné le rythme dans le premier kilomètre. "Après cela, je me suis sagement laissé dépasser un peu. Cela s'est avéré être une bonne idée, même si bien sûr j'ai senti que je partais un peu trop vite. Mais de toute façon, avec ce résultat, je peux être plus que satisfait." Kersten effectue actuellement un stage pour ses études en gestion d'entreprise, raison de plus pour être surpris de son bon résultat à Hannut. "Je conseille les entrepreneurs débutants. Avant, j'avais tout le temps du monde pour m'entraîner, parfois deux fois par jour, mais maintenant je travaille chaque jour de neuf à dix-sept heures. Apparemment, cela ne me ralentit pas." Il y a un an et demi, Kersten a remplacé la légende de l'athlétisme limbourgeois et belge Karel Lismont par Tim Moriau, comme entraîneur. "Et cela commence à payer maintenant, les séances d'entraînement de Tim fonctionnent clairement", estime Kersten. "J'espère être encore meilleur au championnat de Belgique à Bruxelles (le 23 février, NDLR). En fonction de cela, je vais effectuer quelques entraînements de cross spécifiques. Je n'en ai pas encore eus". . (Belga)