Dimanche, elle a franchi l'arrivée en 2e position, derrière l'Irlandaise Fionnuala McCormack-Britton. "Aujourd'hui, j'ai digéré ma déception de l'Euro. Je n'avais pas pu défendre mes chances en raison de points de côté", a expliqué la native d'Ostende sur le site de l'épreuve. "Ici aussi à Bruxelles, j'ai ressenti des douleurs dans le dernier tour, mais j'ai rejoint l'arrivée", se réjouit-elle. "Une alimentation adaptée devrait me soulager". Si l'expérimentée McCormack (32 ans) semblait intouchable, en tête de la course depuis le deuxième tour, c'est bien Carton qui est sortie vainqueur du combat pour les autres places d'honneur, devançant la Britannique Weightman d'une fraction de seconde pour l'argent. La jeune femme, qui reste l'autoritaire leader du classement général de la CrossCup, a trouvé sa motivation dans son titre d'Espoir belge de l'année 2016, un trophée qui lui a été décerné samedi au Gala du Sport. "J'étais très motivée en raison de ma victoire la veille en qualité d'Espoir de l'Année. C'était inespéré, mais c'est un sacré stimulant," assure-t-elle. Tenante du titre en CrossCup, elle a été élue devant la gymnaste Nina Derwael et le cyclo-crossman Eli Iserbyt. Isaac Kimeli, qui a décroché l'or en U23 à Chia, a quant à lui surfé sur sa vague de succès. "Ca allait vite aujourd'hui. Un peu comme à Chia", a-t-il indiqué après sa victoire, dimanche. "J'ai couru tactiquement car je comptais sur ma vitesse au sprint. (...) Je vais à présent freiner un peu afin de reprendre après la Nouvelle Année. En 2017, je souhaite participer au Mondial sur 1.500 m. La CrossCup se déroulera en fonction de cette échéance." Son second à Bruxelles, Jeroen D'hoedt, a lui aussi pointé les Mondiaux d'athlétisme de Londres, du 4 au 13 août prochain, comme un objectif important. "La CrossCup n'est plus un objectif en soi", précise l'actuel leader du classement général, qui pourrait faire l'impasse sur la prochaine manche, le 22 janvier à Hannut (GP de la Province de Liège). (Belga)

Dimanche, elle a franchi l'arrivée en 2e position, derrière l'Irlandaise Fionnuala McCormack-Britton. "Aujourd'hui, j'ai digéré ma déception de l'Euro. Je n'avais pas pu défendre mes chances en raison de points de côté", a expliqué la native d'Ostende sur le site de l'épreuve. "Ici aussi à Bruxelles, j'ai ressenti des douleurs dans le dernier tour, mais j'ai rejoint l'arrivée", se réjouit-elle. "Une alimentation adaptée devrait me soulager". Si l'expérimentée McCormack (32 ans) semblait intouchable, en tête de la course depuis le deuxième tour, c'est bien Carton qui est sortie vainqueur du combat pour les autres places d'honneur, devançant la Britannique Weightman d'une fraction de seconde pour l'argent. La jeune femme, qui reste l'autoritaire leader du classement général de la CrossCup, a trouvé sa motivation dans son titre d'Espoir belge de l'année 2016, un trophée qui lui a été décerné samedi au Gala du Sport. "J'étais très motivée en raison de ma victoire la veille en qualité d'Espoir de l'Année. C'était inespéré, mais c'est un sacré stimulant," assure-t-elle. Tenante du titre en CrossCup, elle a été élue devant la gymnaste Nina Derwael et le cyclo-crossman Eli Iserbyt. Isaac Kimeli, qui a décroché l'or en U23 à Chia, a quant à lui surfé sur sa vague de succès. "Ca allait vite aujourd'hui. Un peu comme à Chia", a-t-il indiqué après sa victoire, dimanche. "J'ai couru tactiquement car je comptais sur ma vitesse au sprint. (...) Je vais à présent freiner un peu afin de reprendre après la Nouvelle Année. En 2017, je souhaite participer au Mondial sur 1.500 m. La CrossCup se déroulera en fonction de cette échéance." Son second à Bruxelles, Jeroen D'hoedt, a lui aussi pointé les Mondiaux d'athlétisme de Londres, du 4 au 13 août prochain, comme un objectif important. "La CrossCup n'est plus un objectif en soi", précise l'actuel leader du classement général, qui pourrait faire l'impasse sur la prochaine manche, le 22 janvier à Hannut (GP de la Province de Liège). (Belga)