"Je suis oké", a-t-il en effet annoncé via Twitter. "C'était une fameuse chute dont je suis l'unique responsable, mais j'ai eu beaucoup de chance. Merci pour tous vos messages." Van der Poel "ne souffre d'aucune fracture mais a le cou très endolori", a précisé son équipe. "Il ne sera pas au départ vendredi à Bredene, et sa participation au cyclo-cross de Baal le jour de l'an, est très compromise". Le champion des Pays-Bas était toujours immobilisé au sol au milieu de la piste, un tour après sa chute survenue pendant qu'il menait la chasse derrière Toon Aerts (Telenet-Fidea), lequel allait finalement devoir se contenter de la 4e place. Le vainqueur, Wout Van Aert, s'inquiétait pour son rival néerlandais sur le podium. "Pourvu que ce ne soit pas trop grave", avait en effet déclaré le champion du monde. "La suite de la saison serait gâchée s'il n'était plus en mesure d'y prendre part..." (Belga)

"Je suis oké", a-t-il en effet annoncé via Twitter. "C'était une fameuse chute dont je suis l'unique responsable, mais j'ai eu beaucoup de chance. Merci pour tous vos messages." Van der Poel "ne souffre d'aucune fracture mais a le cou très endolori", a précisé son équipe. "Il ne sera pas au départ vendredi à Bredene, et sa participation au cyclo-cross de Baal le jour de l'an, est très compromise". Le champion des Pays-Bas était toujours immobilisé au sol au milieu de la piste, un tour après sa chute survenue pendant qu'il menait la chasse derrière Toon Aerts (Telenet-Fidea), lequel allait finalement devoir se contenter de la 4e place. Le vainqueur, Wout Van Aert, s'inquiétait pour son rival néerlandais sur le podium. "Pourvu que ce ne soit pas trop grave", avait en effet déclaré le champion du monde. "La suite de la saison serait gâchée s'il n'était plus en mesure d'y prendre part..." (Belga)