"On a essayé mais pour jouer au football il faut être deux", a-t-il en effet déclaré. "Le Standard a bien sûr le droit de balancer les ballons dans la tribune, mais seul Genk a produit du jeu dans cette finale. Cela n'a malheureusement pas suffi, et il va maintenant falloir très vite tourner la page. Il y a en effet dix autres finales à jouer dans le playoff I, que l'on abordera avec beaucoup d'ambition. Même si le premier match à Bruges s'annonce évidemment difficile..." "Je suis naturellement frustré", a admis Clement, "mais aussi fier de l'équipe, et des supporters qui nous ont soutenu jusqu'au bout. Le goal est tombé du mauvais côté. C'est triste, car le meilleur a perdu, et l'anti-jeu du Standard a été payant. On dit que le gagnant a toujours raison, et je dois donc supposer que c'était aussi vrai ce soir", a conclu avec amertume l'entraîneur de Genk. (Belga)

"On a essayé mais pour jouer au football il faut être deux", a-t-il en effet déclaré. "Le Standard a bien sûr le droit de balancer les ballons dans la tribune, mais seul Genk a produit du jeu dans cette finale. Cela n'a malheureusement pas suffi, et il va maintenant falloir très vite tourner la page. Il y a en effet dix autres finales à jouer dans le playoff I, que l'on abordera avec beaucoup d'ambition. Même si le premier match à Bruges s'annonce évidemment difficile..." "Je suis naturellement frustré", a admis Clement, "mais aussi fier de l'équipe, et des supporters qui nous ont soutenu jusqu'au bout. Le goal est tombé du mauvais côté. C'est triste, car le meilleur a perdu, et l'anti-jeu du Standard a été payant. On dit que le gagnant a toujours raison, et je dois donc supposer que c'était aussi vrai ce soir", a conclu avec amertume l'entraîneur de Genk. (Belga)