La finale aurait dû se jouer le 22 mars, mais a été reportée en raison du coronavirus. Les deux équipes s'affronteront finalement samedi, dans un Heysel vide, à une semaine du début du championnat. La tenue de la rencontre a été en péril un moment, suite à la décision de la gouverneure Cathy Berx d'interdire tous les sports de contact dans la province d'Anvers. Jeudi, la Pro League a confirmé que la finale peut se jouer. Bruges se présente avec la pancarte de favori, mais Philippe Clement risque d'être contraint de modifier ses plans. Quatre joueurs, Federico Ricca, Brandon Mechele, Eder Balanta et Emmanuel Dennis, n'ont pu s'entraîner vendredi en raison de problèmes intestinaux et sont incertains pour la finale. L'Antwerp, où Ivan Leko, ancien coach de Bruges, a remplacé Laszlö Bölöni, arrivera au stade roi Baudouin avec un effectif réduit. Les fers de lance Sinan Bolat et Wesley Hoedt ont quitté le club, tout comme les expérimentés Steven Defour et Kevin Mirallas. Les nouveaux venus Jean Butez, Alireza Beiranvand, Birger Verstraete et Franck Boya ne sont pas qualifiés tandis qu'Alexis De Sart et Sander Coopman sont blessés. Le vainqueur succédera à Malines au palmarès. Bruges détient le record de victoires, avec 11 trophées, dont le dernier en 2015. L'Antwerp s'est imposé en 1955 et 1992. (Belga)

La finale aurait dû se jouer le 22 mars, mais a été reportée en raison du coronavirus. Les deux équipes s'affronteront finalement samedi, dans un Heysel vide, à une semaine du début du championnat. La tenue de la rencontre a été en péril un moment, suite à la décision de la gouverneure Cathy Berx d'interdire tous les sports de contact dans la province d'Anvers. Jeudi, la Pro League a confirmé que la finale peut se jouer. Bruges se présente avec la pancarte de favori, mais Philippe Clement risque d'être contraint de modifier ses plans. Quatre joueurs, Federico Ricca, Brandon Mechele, Eder Balanta et Emmanuel Dennis, n'ont pu s'entraîner vendredi en raison de problèmes intestinaux et sont incertains pour la finale. L'Antwerp, où Ivan Leko, ancien coach de Bruges, a remplacé Laszlö Bölöni, arrivera au stade roi Baudouin avec un effectif réduit. Les fers de lance Sinan Bolat et Wesley Hoedt ont quitté le club, tout comme les expérimentés Steven Defour et Kevin Mirallas. Les nouveaux venus Jean Butez, Alireza Beiranvand, Birger Verstraete et Franck Boya ne sont pas qualifiés tandis qu'Alexis De Sart et Sander Coopman sont blessés. Le vainqueur succédera à Malines au palmarès. Bruges détient le record de victoires, avec 11 trophées, dont le dernier en 2015. L'Antwerp s'est imposé en 1955 et 1992. (Belga)