Les Buffalos de Jess Thorup pointent à la sixième et dernière place en playoffs I avec un maigre bilan de 1/18 et trois buts marqués en six rencontres. Une victoire contre le 'Malinwa' et les Gantois sauveront leur saison grâce à un ticket direct pour la phase de groupes de la prochaine Europa League. "Cette rencontre est capitale pour le club, la ville et les supporters", a prévenu le coach danois mardi en conférence de presse. La Gantoise disputera sa cinquième finale de Coupe et aura l'occasion d'accrocher un quatrième sacre après ceux de 1964, 1984 et 2010. En 2008, les Buffalos s'étaient inclinés 3-2 devant Anderlecht. "Ce match constitue pour nous une opportunité de démontrer que nous faisons partie intégrante du top en Belgique. L'équipe qui parviendra le mieux à appliquer son plan tactique a de grandes chances de l'emporter" a ensuite analysé Thorup. Quant aux Malinois, champions de D1B depuis la mi-mars, ils abordent la rencontre libérés sur le plan sportif mais toujours préoccupés par l'extrasportif. "Jouer cette finale est la cerise sur le gâteau après une saison aboutie", a dit le T1 malinois Wouter Vrancken. "Depuis le mois d'octobre et le début du Footgate, nous avons dû jouer malgré cette pression extrasportive. Nous sommes depuis lors concentrés entièrement sur le terrain mais c'est vrai que le timing n'est pas idéal", a reconnu Vrancken. En effet, presque simultanément et à quelques hectomètres de là, les instances de l'Union belge de football (URBSFA) se sont penchées mardi sur le dossier disciplinaire concernant le possible match arrangé dans la lutte pour la relégation de la saison passée dans lequel Malines est impliqué. Mercredi au moment de monter sur le terrain, cela fera 46 jours que le 'Malinwa' n'aura pas joué un match officiel. Pour tenter de conserver la forme et le rythme, il a donc disputé trois matches de préparation, deux contre Lokeren, relégué de D1A au terme de la phase classique, et un contre Thes Sport (D1 amateurs). Malines, qui compte un titre en Coupe de Belgique (1987) et quatre finales perdues (1967, 1991, 1992 et 2009), est le premier club de D2 à disputer la finale depuis Lommel, battu par Westerlo en 2001. (Belga)