L'équipe AG2R La Mondiale a lancé une grande offensive pour Bardet, son chef de file, qui s'est présenté au pied de la montée finale (12,3 km à 6,6 %) avec 2 min 45 sec d'avance sur le premier peloton. Bardet a attaqué une première fois, aux 10 kilomètres, avant d'être rejoint par Pinot. Les deux Français ont lutté pour le gain de l'étape qui est revenu au Franc-Comtois, vainqueur pour la première fois sur le Dauphiné. Froome, quatrième de l'étape à 1:07 dans le sillage de l'Irlandais Dan Martin (Etixx-Quick.Step), a concédé plus d'une minute à Bardet. Mais il a légèrement augmenté son avance (21 secondes désormais) sur l'Australien Richie Porte. Dimanche, la course se conclut par une étape de 151 kilomètres entre Pont-de-Claix (Isère) et la station de Superdévoluy (Hautes-Alpes). Avec au menu six ascensions dont le col du Noyer (7,5 km à 8,4 %) à moins de 12 kilomètres de l'arrivée. (Belga)

L'équipe AG2R La Mondiale a lancé une grande offensive pour Bardet, son chef de file, qui s'est présenté au pied de la montée finale (12,3 km à 6,6 %) avec 2 min 45 sec d'avance sur le premier peloton. Bardet a attaqué une première fois, aux 10 kilomètres, avant d'être rejoint par Pinot. Les deux Français ont lutté pour le gain de l'étape qui est revenu au Franc-Comtois, vainqueur pour la première fois sur le Dauphiné. Froome, quatrième de l'étape à 1:07 dans le sillage de l'Irlandais Dan Martin (Etixx-Quick.Step), a concédé plus d'une minute à Bardet. Mais il a légèrement augmenté son avance (21 secondes désormais) sur l'Australien Richie Porte. Dimanche, la course se conclut par une étape de 151 kilomètres entre Pont-de-Claix (Isère) et la station de Superdévoluy (Hautes-Alpes). Avec au menu six ascensions dont le col du Noyer (7,5 km à 8,4 %) à moins de 12 kilomètres de l'arrivée. (Belga)