Le palmarès du Danois d'Astana est impressionnant cette année. Il a remporté la Ruta del Sol en février, terminé deuxième dans la Strade Bianche, remporté une étape au Tirreno-Adriatico et terminé troisième au classement général, monté sur le podium de l'Amstel Gold Race (troisième), la Flèche Wallonne (deuxième) et remporté la victoire à Liège-Bastogne-Liège. Aujourd'hui, il remporte le Critérium du Dauphiné. "Pour être honnête, je m'attendais à une journée plus difficile aujourd'hui", a-t-il reconnu, "mais à la fin, mon équipe a fait un travail parfait, a contrôlé les débats et le groupe de tête qui s'est échappé n'était pas non plus un danger. Avec une équipe comme ça derrière moi, c'était comme conduire une limousine jusqu'à la ligne d'arrivée." Adam Yates, deuxième au classement, a abandonné tôt. "Hier, c'était peut-être trop dur pour certains coureurs. J'ai entendu dire que Yates et Kruijswijk ont dû abandonner malades. Le froid et la pluie ont peut-être affaibli certains coureurs." "Cette victoire n'est pas comparable à celle spectaculaire de 2017 où j'avais en plus remporté deux étapes, même si je suis également très satisfait de cette victoire finale (sans victoire d'étape). Mon prochain objectif est le Tour que j'attends avec impatience. Quoi qu'il en soit, je suis sur la bonne voie et cette année a été fantastique, mais j'espère que ce va aller encore mieux. Je suis dans la forme de ma vie. Tout semble aller si facilement, il n'y a pas de stress et tout se déroule tout seul." . (Belga)