"La grêle dans l'avant-dernière montée a fait mal. Mais pour le reste, ce n'était pas si dérangeant. La pluie du troisième jour a été pire. Puis, il a fait très froid. Je suis content d'avoir bien résisté dans ce groupe de favoris", a reconnu Teuns. "J'ai dû faire des pieds et des mains de temps en temps. Quintana a attaqué tôt, je m'y attendais. J'ai dû trouver mon rythme, mais je me suis de nouveau approché. Et à la fin, il y a encore eu des attaques, alors j'ai fait tout ce que j'ai pu pour rester avec eux. J'ai passé Lambrecht. Il a essayé de rester dans ma roue, mais j'ai quand même pris quelques mètres. Je n'ai pas regardé en arrière. J'ai maintenu mon rythme sans demander de prendre le relais." Teuns est désormais sixième du général à 32 secondes de Fuglsang. "Je ne m'y attendais pas au départ le matin. C'est dommage que je perde 30 secondes, mais ce n'est pas tant que ça. Demain est un autre jour et nous verrons ce qu'il apportera. Je n'ose pas m'exprimer sur mon ambition. Ils sont encore nombreux dans un mouchoir. J'attends que plusieurs concurrents déclenchent la bagarre. Je dois donc espérer vivre une bonne journée et voir si la tactique est bonne. J'aimerais garder cette place." (Belga)