"C'est une belle journée pour moi", estime Adam Yates. "Le chrono était très dur, avec beaucoup de vent, j'y suis allé à fond jusqu'au sommet, mais après j'ai souffert pour revenir. Je savais que je pouvais faire un bon temps. On dit que je ne suis pas bon dans les chronos, comme mon frère Simon d'ailleurs, mais ce n'est pas le cas. Je me suis beaucoup entraîné pour ça. La suite ? Difficile à dire si je suis favori. On n'a pas encore fait d'étape de montagne. Je me sens en bonne condition mais je pense que c'est le cas pour pas mal d'autres coureurs. La prochaine étape est normalement pour les sprinteurs. En tout cas j'espère que ça se terminera comme ça et que les autres équipes contrôleront la course avec nous. Ensuite ce sera un boulot énorme de garder le maillot jusqu'au bout. J'espère le faire, mais je vais prendre cette mission jour après jour. Les étapes de montagne vont être dures à contrôler, j'en suis certain". (Belga)