Le pilote de 29 ans compte deux podiums en 58 rallyes, dont une troisième place en Finlande en 2016. Actuellement en tête du classement des constructeurs après huit rallyes disputés, Hyundai Motorsport ira en Finlande avec le Norvégien Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville, troisième au classement des pilotes à sept points de l'Estonien Ott Tänak (Toyota), et à trois points du Français Sébastien Ogier (Citroën). Breen se verra confier la i20 WRC n°42, son ancien numéro en karting. Il aura l'occasion de découvrir la voiture après avoir réalisé le moulage de son baquet ce mardi, et sera au départ du Rallye d'Estonie (12-14 juillet), où chaque écurie marquant des points au championnat sera présente. L'Irlandais, qui dispute son championnat national cette saison, en plus d'une présence en rallycross, s'est déclaré ravi de ce retour en WRC. "Jusqu'à présent j'avais dû me contenter de regarder les autres courir", a-t-il ironisé. "L'attente a été un peu longue..." Ce choix surprenant de Hyundai laisse sur le bord de la route le Français de l'écurie Sébastien Loeb, triple vainqueur des "mille lacs" de 2011 à 2013, et l'Espagnol Dani Sordo, tout récent lauréat en Sardaigne. (Belga)