Courtrai a lui été sanctionné, avec sursis d'un an, d'un match à domicile sans ses supporters en tribune 2 debout pour avoir vu sa rencontre arrêtée momentanément contre Zulte Waregem. Le 19 février en effet, des incidents ont eu lieu avec les supporters lors du derby entre Courtrai et Zulte Waregem (5-0). La rencontre a été arrêtée momentanément, l'arbitre de la rencontre Lawrence Visser renvoyant tout le monde aux vestiaires deux minutes avant le coup de sifflet final. La partie avait pu reprendre un quart d'heure plus tard. Si le club courtraisien a écopé d'une sanction avec sursis, Zulte Waregem devra payer une amende de 5.000 euros. Lors de la rencontre entre Charleroi et l'Union, des incidents ont aussi eu lieu avec les supporters (jets de projectiles sur le terrain et usage de matériel pyrotechnique). Il en coûtera 5.000 euros pour le club carolo et 3.500 euros pour l'Union. Malines devra s'acquitter d'une amende de 2.500 euros pour avoir vu ses supporters utiliser des engins pyrotechniques durant sa rencontre contre l'Antwerp le 20 février. Même constat et même conséquence (amende de 2.500 euros) pour Anderlecht lors de son duel face à Genk. En D1B aussi, une rencontre a fait l'objet d'un dossier devant le Comité disciplinaire. Lors de leur duel en terre waeslandienne, Waasland-Beveren (2.500 euros) et le RWDM (3.500 euros) s'en sortent avec une amende en raison du comportement de leurs supporters et l'usage de matériel pyrotechnique. Toutes les amendes sont effectives et les décisions contestables en appel. (Belga)

Courtrai a lui été sanctionné, avec sursis d'un an, d'un match à domicile sans ses supporters en tribune 2 debout pour avoir vu sa rencontre arrêtée momentanément contre Zulte Waregem. Le 19 février en effet, des incidents ont eu lieu avec les supporters lors du derby entre Courtrai et Zulte Waregem (5-0). La rencontre a été arrêtée momentanément, l'arbitre de la rencontre Lawrence Visser renvoyant tout le monde aux vestiaires deux minutes avant le coup de sifflet final. La partie avait pu reprendre un quart d'heure plus tard. Si le club courtraisien a écopé d'une sanction avec sursis, Zulte Waregem devra payer une amende de 5.000 euros. Lors de la rencontre entre Charleroi et l'Union, des incidents ont aussi eu lieu avec les supporters (jets de projectiles sur le terrain et usage de matériel pyrotechnique). Il en coûtera 5.000 euros pour le club carolo et 3.500 euros pour l'Union. Malines devra s'acquitter d'une amende de 2.500 euros pour avoir vu ses supporters utiliser des engins pyrotechniques durant sa rencontre contre l'Antwerp le 20 février. Même constat et même conséquence (amende de 2.500 euros) pour Anderlecht lors de son duel face à Genk. En D1B aussi, une rencontre a fait l'objet d'un dossier devant le Comité disciplinaire. Lors de leur duel en terre waeslandienne, Waasland-Beveren (2.500 euros) et le RWDM (3.500 euros) s'en sortent avec une amende en raison du comportement de leurs supporters et l'usage de matériel pyrotechnique. Toutes les amendes sont effectives et les décisions contestables en appel. (Belga)