La rencontre débute au petit trot et ce sont les Flandriens qui se créent la première occasion via Teddy Chevalier à la 7e minute. Courtrai a clairement la possession du ballon mais peine à se créer de réelles possibilités de but. Après avoir fait le gros dos durant le premier quart d'heure, les Zèbres reprennent du poil de la bête mais la rencontre demeure néanmoins pauvre en phases dangereuses et les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score nul et vierge.

En seconde période, Courtrai reprend sa domination et pense même ouvrir le score à la 56e minute, quand Chevalier trompe Nicolas Penneteau mais l'arbitre annule, justement, le but pour hors-jeu. Charleroi réagit alors par l'entremise de Neeskens Kebano et Felice Mazzu lance même Kalifa Coulibaly dans la bataille mais c'est Courtrai qui se montre le plus réaliste. A la 66e, sur un centre venu de la gauche, Brecht Capon remise de la tête pour Ivan Santini qui se retourne et place du gauche hors de portée de Penneteau (1-0). Douze minutes plus tard, Dieumerci Ndongala, tout juste entré au jeu, ouvre pour Enes Saglik, côté gauche, qui centre pour la tête de Kalifa Coulibaly qui trompe Laurent Henkinet (1-1).

Au classement, Courtrai passe devant le Standard et occupe désormais la 4e place avec 30 points. Charleroi est toujours 6e (29 points).

Par Jules Monnier

La rencontre débute au petit trot et ce sont les Flandriens qui se créent la première occasion via Teddy Chevalier à la 7e minute. Courtrai a clairement la possession du ballon mais peine à se créer de réelles possibilités de but. Après avoir fait le gros dos durant le premier quart d'heure, les Zèbres reprennent du poil de la bête mais la rencontre demeure néanmoins pauvre en phases dangereuses et les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score nul et vierge.En seconde période, Courtrai reprend sa domination et pense même ouvrir le score à la 56e minute, quand Chevalier trompe Nicolas Penneteau mais l'arbitre annule, justement, le but pour hors-jeu. Charleroi réagit alors par l'entremise de Neeskens Kebano et Felice Mazzu lance même Kalifa Coulibaly dans la bataille mais c'est Courtrai qui se montre le plus réaliste. A la 66e, sur un centre venu de la gauche, Brecht Capon remise de la tête pour Ivan Santini qui se retourne et place du gauche hors de portée de Penneteau (1-0). Douze minutes plus tard, Dieumerci Ndongala, tout juste entré au jeu, ouvre pour Enes Saglik, côté gauche, qui centre pour la tête de Kalifa Coulibaly qui trompe Laurent Henkinet (1-1). Au classement, Courtrai passe devant le Standard et occupe désormais la 4e place avec 30 points. Charleroi est toujours 6e (29 points).Par Jules Monnier