Le score, 1-4, se passe de tout commentaire. Junior Dutra, remplacé par Mbaye Leye à la mi-temps (0-1), avait auparavant crucifié Eiji Kawashima des 16 mètres au quart d'heure. Adrien Trebel égalisa à la 63e.

Le Standard semblait alors lancé vers la victoire, mais cette impression ne troubla pas Patosi dont un puissant envoi trompa Kawashima (1-2, 66e). Lokeren, tenant du trophée, n'en resta pas là, ajoutant deux nouveaux buts par Leye (78e et 89e), autrefois jugé insuffisant au Standard lorsqu'il portait le maillot rouche. La Gantoise (0-1) et le FC Malinois (2-3) ont certes vaincu par le plus petit écart, mais ne sont pas tombés dans les pièges que leur tendaient Lommel (D2) et Olsa Brakel (D3).

Anderlecht, dont un chèque avait convaincu le Racing de Malines (D2) de se déplacer au Stade Constant Vanden Stock, n'a pas été inquiété (4-1 dont un doublé de Kabasele et un penalty de Tielemans).

Les Zèbres ont eux battu Ostende 2-0 (mi-temps: 1-0), grâce à des buts de Kebano, à la 35e sur penalty, et Fauré, à la 57e. Coulibaly a ouvert la route des 1/4 de finale au Sporting de Charleroi en commettant un hands dans le rectangle, permettant ainsi à Neeskens Kebano d'ouvrir la marque en frappant dans le plafond du point des onze mètres. Le Français Cédric Fauré a doublé le score de la tête et scellé le sort des Côtiers sur un centre de Galvez Lopez au début de la 2e mi-temps.

Le Club Bruges a dans le même temps pris le dessus, 0-3 (0-0), sur Courtrai, pourtant sa bête noire, au Stade des Eperons d'or. Il a fait la différence grâce à l'inévitable Victor Vazquez, bien servi en retrait par Castillo, à la 52e, et Gedoz, après un débordement de Rafaelov, à 10 minutes de la fin. Ce dernier a donné le coup de grâce sur penalty dans le temps additionnel.

Enfin Sylla à arraché la victoire, 2-1, pour Zulte Waregem à la 117e minute contre le Lierse, lanterne rouge du championnat, qui a manqué un penalty par Nwofor à la 107e (1-1 après 90 minutes). Vellios (Lierse) avait été exclu à la 66e.

Les 1/4 de finale: Charleroi-Cercle; Malines-Club Bruges; Zulte Waregem-Anderlecht et Lokeren-La Gantoise.

Le score, 1-4, se passe de tout commentaire. Junior Dutra, remplacé par Mbaye Leye à la mi-temps (0-1), avait auparavant crucifié Eiji Kawashima des 16 mètres au quart d'heure. Adrien Trebel égalisa à la 63e. Le Standard semblait alors lancé vers la victoire, mais cette impression ne troubla pas Patosi dont un puissant envoi trompa Kawashima (1-2, 66e). Lokeren, tenant du trophée, n'en resta pas là, ajoutant deux nouveaux buts par Leye (78e et 89e), autrefois jugé insuffisant au Standard lorsqu'il portait le maillot rouche. La Gantoise (0-1) et le FC Malinois (2-3) ont certes vaincu par le plus petit écart, mais ne sont pas tombés dans les pièges que leur tendaient Lommel (D2) et Olsa Brakel (D3). Anderlecht, dont un chèque avait convaincu le Racing de Malines (D2) de se déplacer au Stade Constant Vanden Stock, n'a pas été inquiété (4-1 dont un doublé de Kabasele et un penalty de Tielemans).Les Zèbres ont eux battu Ostende 2-0 (mi-temps: 1-0), grâce à des buts de Kebano, à la 35e sur penalty, et Fauré, à la 57e. Coulibaly a ouvert la route des 1/4 de finale au Sporting de Charleroi en commettant un hands dans le rectangle, permettant ainsi à Neeskens Kebano d'ouvrir la marque en frappant dans le plafond du point des onze mètres. Le Français Cédric Fauré a doublé le score de la tête et scellé le sort des Côtiers sur un centre de Galvez Lopez au début de la 2e mi-temps.Le Club Bruges a dans le même temps pris le dessus, 0-3 (0-0), sur Courtrai, pourtant sa bête noire, au Stade des Eperons d'or. Il a fait la différence grâce à l'inévitable Victor Vazquez, bien servi en retrait par Castillo, à la 52e, et Gedoz, après un débordement de Rafaelov, à 10 minutes de la fin. Ce dernier a donné le coup de grâce sur penalty dans le temps additionnel.Enfin Sylla à arraché la victoire, 2-1, pour Zulte Waregem à la 117e minute contre le Lierse, lanterne rouge du championnat, qui a manqué un penalty par Nwofor à la 107e (1-1 après 90 minutes). Vellios (Lierse) avait été exclu à la 66e.