Après une première mi-temps intense mais sans véritable occasion de but, les Liégeois ouvraient le score au retour des vestiaires grâce à Jackson Muleka qui envoyait dans le plafond un centre tendu à ras de sol de Joao Klauss (48e).

Obligés de marquer, les Brugeois peinaient à se procurer des occasions. Hans Vanaken frappait juste à côté du but quelques minutes plus tard (58e). Après un carton rouge pour Odilon Koussounou pour un tacle beaucoup trop rugueux (81e), il fallait attendre les toutes dernières minutes de la rencontre pour voir Bruges se montrer véritablement dangereux, tout d'abord quand Ruud Vormer frappait sur Arnaud Bodart (86e) puis quand la tête de Balanta était stoppée par le gardien liégeois dans la foulée (87e).

Les derniers instants de la rencontre étaient particulièrement chaotiques : David Okereke égalisait dans les arrêts de jeu (90e+3) sur une phase arrêtée mais Nathan Verboomen, l'arbitre, annulait le but pour une faute de main de Simon Mignolet, monté dans le rectangle pour l'occasion. Privé d'arbitrage vidéo, non utilisé en quarts de finale de la Coupe de Belgique, l'arbitre de la rencontre validait ensuite l'égalisation brugeoise avant de revenir à nouveau sur sa décision, annulant définitivement le but brugeois.

Dans les dernières secondes, Samuel Bastien était à deux doigts de doubler l'avantage liégeois mais Mignolet s'interposait du pied (90e+9).

La fin de match était entachée par des échauffourées entre les joueurs de deux équipes mais après quelques minutes tendues, les Liégeois pouvaient fêter leur qualification.

Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de Belgique de football a été effectué jeudi soir par l'ancien Diable Rouge Georges Grun. Il a donné comme résultat : Eupen- Standard et Anderlecht-Genk.

Les demi-finales, en un seul match, se disputeront les 13 et 14 mars. Le VAR fera son apparition à cette occasion.

Après une première mi-temps intense mais sans véritable occasion de but, les Liégeois ouvraient le score au retour des vestiaires grâce à Jackson Muleka qui envoyait dans le plafond un centre tendu à ras de sol de Joao Klauss (48e). Obligés de marquer, les Brugeois peinaient à se procurer des occasions. Hans Vanaken frappait juste à côté du but quelques minutes plus tard (58e). Après un carton rouge pour Odilon Koussounou pour un tacle beaucoup trop rugueux (81e), il fallait attendre les toutes dernières minutes de la rencontre pour voir Bruges se montrer véritablement dangereux, tout d'abord quand Ruud Vormer frappait sur Arnaud Bodart (86e) puis quand la tête de Balanta était stoppée par le gardien liégeois dans la foulée (87e). Les derniers instants de la rencontre étaient particulièrement chaotiques : David Okereke égalisait dans les arrêts de jeu (90e+3) sur une phase arrêtée mais Nathan Verboomen, l'arbitre, annulait le but pour une faute de main de Simon Mignolet, monté dans le rectangle pour l'occasion. Privé d'arbitrage vidéo, non utilisé en quarts de finale de la Coupe de Belgique, l'arbitre de la rencontre validait ensuite l'égalisation brugeoise avant de revenir à nouveau sur sa décision, annulant définitivement le but brugeois. Dans les dernières secondes, Samuel Bastien était à deux doigts de doubler l'avantage liégeois mais Mignolet s'interposait du pied (90e+9). La fin de match était entachée par des échauffourées entre les joueurs de deux équipes mais après quelques minutes tendues, les Liégeois pouvaient fêter leur qualification.