Dans le stade Khalifa International de Doha, les spectateurs ont eu droit à quatre buts inscrits dans le temps réglementaire et un dénouement aux tirs au but. Al-Hilal avait pris les devants en première période grâce au Brésilien Carlos Eduardo (35e). Monterrey a cependant réagi au retour des vestiaires et a renversé le cours du match en cinq minutes. Arturo Gonzalez a tout d'abord égalisé avant que Maximiliano Meza ne donne l'avantage aux Mexicains. Les Saoudiens ne se sont pas désunis et ils ont réagi six minutes plus tard grâce au buteur français Bafetimibi Gomis. Les deux équipes n'ont pas réussi à se départager avant la fin du temps réglementaire, ce qui les a conduit directement aux tirs au but. À ce petit jeu, ce sont les Mexicains qui se sont montrés les plus adroits. Seul Vasquez a manqué le quatrième tir au but de son équipe alors que Gonzalez, Medina, Funes et Cardenas ont performé dans l'exercice. Dans le camp adverse, si Gomis, Giovinco et Jang Hyun-Soo n'ont pas manqué de sang froid, ce ne fut pas le cas pour Eduardo et Kanno, respectivement sur le troisième et le cinquième tir au but saoudien. (Belga)

Dans le stade Khalifa International de Doha, les spectateurs ont eu droit à quatre buts inscrits dans le temps réglementaire et un dénouement aux tirs au but. Al-Hilal avait pris les devants en première période grâce au Brésilien Carlos Eduardo (35e). Monterrey a cependant réagi au retour des vestiaires et a renversé le cours du match en cinq minutes. Arturo Gonzalez a tout d'abord égalisé avant que Maximiliano Meza ne donne l'avantage aux Mexicains. Les Saoudiens ne se sont pas désunis et ils ont réagi six minutes plus tard grâce au buteur français Bafetimibi Gomis. Les deux équipes n'ont pas réussi à se départager avant la fin du temps réglementaire, ce qui les a conduit directement aux tirs au but. À ce petit jeu, ce sont les Mexicains qui se sont montrés les plus adroits. Seul Vasquez a manqué le quatrième tir au but de son équipe alors que Gonzalez, Medina, Funes et Cardenas ont performé dans l'exercice. Dans le camp adverse, si Gomis, Giovinco et Jang Hyun-Soo n'ont pas manqué de sang froid, ce ne fut pas le cas pour Eduardo et Kanno, respectivement sur le troisième et le cinquième tir au but saoudien. (Belga)