Des buts de Ryota Nagaki, qui a égalisé à la 49e minute, sur un service de Shoma Doi, élu homme du match, du Brésilien Serginho (ex-Santos), sur penalty, à la 69e, et d'Hiroki Abe, à la 84e, ont en effet permis au club de Kashima de se qualifier pour le dernier carré de la compétition. Il y retrouvera les Madrilènes pour un remake de la finale de la Coupe du monde des clubs 2016, remportée 4-2 après prolongations par le Real, dont ce sera l'entrée en lice, mercredi (17h30). Angel Zaldivar, de la tête sur un centre d'Isaac Brizuela, avait ouvert le score pour le Chivas Deportivo, champion de la CONCACAF, à la 3e minute. Hugo Leonardo a inscrit le deuxième but mexicain contre son camp à la 90e+4. Kashima, qui déjà par le passé, a pu compter sur des joueurs brésiliens comme Zico, Carlos Mozer, Bebeto ou Leonardo, tentera de se qualifier pour la seconde finale de son histoire en Coupe du monde des clubs. Le Real, triple vainqueur en titre de la Ligue des champions, pourrait lui, en cas de victoire finale, devenir la première équipe à s'imposer quatre fois dans cette compétition intercontinentale. A noter que le trophée n'échappe plus à un club européen depuis 2012, année où les Brésiliens de Corinthians avaient battu Chelsea 1-0 en finale au Japon. (Belga)

Des buts de Ryota Nagaki, qui a égalisé à la 49e minute, sur un service de Shoma Doi, élu homme du match, du Brésilien Serginho (ex-Santos), sur penalty, à la 69e, et d'Hiroki Abe, à la 84e, ont en effet permis au club de Kashima de se qualifier pour le dernier carré de la compétition. Il y retrouvera les Madrilènes pour un remake de la finale de la Coupe du monde des clubs 2016, remportée 4-2 après prolongations par le Real, dont ce sera l'entrée en lice, mercredi (17h30). Angel Zaldivar, de la tête sur un centre d'Isaac Brizuela, avait ouvert le score pour le Chivas Deportivo, champion de la CONCACAF, à la 3e minute. Hugo Leonardo a inscrit le deuxième but mexicain contre son camp à la 90e+4. Kashima, qui déjà par le passé, a pu compter sur des joueurs brésiliens comme Zico, Carlos Mozer, Bebeto ou Leonardo, tentera de se qualifier pour la seconde finale de son histoire en Coupe du monde des clubs. Le Real, triple vainqueur en titre de la Ligue des champions, pourrait lui, en cas de victoire finale, devenir la première équipe à s'imposer quatre fois dans cette compétition intercontinentale. A noter que le trophée n'échappe plus à un club européen depuis 2012, année où les Brésiliens de Corinthians avaient battu Chelsea 1-0 en finale au Japon. (Belga)